"On n'est pas des truands !" : un député LR fustige les règles de l'Assemblée nationale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: GERARD JULIEN / AFP

En colère

"On n'est pas des truands !" : un député LR fustige les règles de l'Assemblée nationale

Jean-Luc Reitzer a dénoncé les petits salaires des élus et les "contrôles" que subissaient les parlementaires.

Mardi à l'Assemblée nationale, lors d'une séance d'audition de membres de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), le député LR Jean-Luc Reitzer a fustigé les "contrôles" que subissent les parlementaires et les petits salaires des députés.

"On n'est pas des truands!"

Selon cet élu de la 3e circonscription du Haut-Rhin depuis 1988, il faudrait "peut-être faire en sorte de mieux payer les députés". "Finalement, s'il y a beaucoup de députés qui travaillent encore à côté, est-ce que c'est peut-être parce qu'ils ne sont pas assez bien payés?", a-t-il lancé à ses collègues, avant de rappeler l'exemple de la députée La République en marche qui avait déclaré à L'Opinion devoir désormais manger "pas mal de pâtes". "Il y a des collègues là, surtout des petits nouveaux qui sont arrivés, (...) ils gagnaient 10 ou 15.000 euros, et maintenant ils se retrouvent avec 5300 euros".

En outre, Jean-Luc Reitzer a dénoncé le "contrôle" de l'indemnité représentative de frais de mandat, qui oblige les élus à fournir des justificatifs pour leurs dépenses. "On passe son temps maintenant à collecter les factures, les notes de restaurant", s'est-il plaint. Et d'ajouter à propos de la déclaration de patrimoine, votée en 2013 à la suite de l'affaire Cahuzac : "C'est mon épouse qui fait tout, mais je sais que quand elle doit [le faire], elle passe un mauvais quart d'heure". "Franchement, je vous le dis sincèrement, y en a ras la casquette de ça. On n'est pas des truands ! On n'a pas besoin d'être en permanence contrôlé, suspecté de vouloir s'en mettre plein les poches".

Vu sur LCP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !