Tout ce que vous devez savoir sur le nouveau Samsung | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Tout ce que vous devez savoir sur le nouveau Samsung
©

La minute tech

Tout ce que vous devez savoir sur le nouveau Samsung

Ce jeudi 13 août, Samsung a présenté ses deux derniers téléphones, le Samsung Galaxy S6 edge +, ainsi que le Galaxy Note 5. En petite surprise, le fabriquant Coréen a également dévoilé un clavier-gadget a fixer sur l'écran du S6 edge +. De quoi concurrencer son principal adversaire : l'iPhone 6 d'Apple.

Yvon Moysan

Yvon Moysan

Yvon Moysan est diplômé de Harvard et de l’ESSEC. Il est Lecturer de Digital Marketing et Directeur Académique du Master en Apprentissage Digital Marketing et Innovation à l’IESEG School of Management. Ses travaux de recherche académique s’articulent autour du Digital et notamment des objets connectés. Il est, dans ce cadre, membre de la chaire Digital Banking et Big Data du Crédit Agricole Nord de France. Il est par ailleurs Président fondateur de Saint Germain Consulting, cabinet de conseil en Digital Marketing spécialisé dans les secteurs Banque, Assurance et Retail. Il a occupé précédemment différents postes de management en Digital Marketing au sein de banques ou assurances internationales (Siège mondial AXA, HSBC France, BNP PARIBAS – Banque Directe). Il intervient régulièrement en France comme à l’étranger comme public speaker dans différentes conférences professionnelles ou académiques (In Banque, Mobile Shopping Europe, EFMA, CCM Benchmark etc.). Il publie également dans différentes revues professionnelles (Revue Banque, Banque et Stratégie). Ses publications sont accessibles ici.
 

Voir la bio »
Frédéric Mouffle

Frédéric Mouffle

Directeur général associé du groupe ASK’M / KER-MEUR. Expert en cyber sécurité. Conférencier sur les menaces émergentes, spécialisé dans la sensibilisation auprès des entreprises.

Voir la bio »

Atlantico : Jeudi 13 août, Samsung a présenté ses nouveaux téléphones mobiles avec, notamment, le Galaxy S6 edge+. Ce téléphone apporte-t-il véritablement son lot de nouveauté ? A quoi faut-il s’attendre, concrètement ?

Yvon Moysan : Avec le smartphone Galaxy S6 edge+, Samsung renforce clairement son positionnement sur le segment des utilisateurs qui se servent de leurs terminaux pour des utilisations multimédias et multitâches. Un segment qui ne cesserait de croitre selon J.K. Shin, président et CEO du constructeur coréen qui a déclaré ce jeudi 13 août que "la demande pour des écrans plus larges est plus forte que jamais".

Ce nouveau téléphone, qui appartient à la famille des "phablettes" apporte quelques nouveautés, en premier lieu le design qui combine métal et verre, comme ce fut le cas avec les précédents Galaxy S6 et S6 edge, ce qui permet à Samsung, plus habitué aux finitions en plastique, de se positionner sur la catégorie des mobiles haut de gamme.

Samsung a ensuite décidé de conserver la taille d’écran de 5,7 pouces en résolution 1440 x 2560 pixels, mais nouveauté, la courbe n’est plus uniquement décorative : les bords incurvés permettent d’accéder à des applications et des contacts favoris.

Dans le même esprit, si le capteur photo principal du Edge 6 Plus est strictement identique à celui des derniers Galaxy S6, à savoir un modèle de 16 mégapixels avec ouverture à f/1.9, Samsung introduit de nouvelles fonctions d’édition vidéo. Il sera par exemple possible de créer une vidéo composée de plusieurs séquences mises bout à bout, dont l’une en Slow Motion, et ce directement depuis l’écran des smartphones. Il sera également possible d’envoyer directement un flux vidéo sur Youtube grâce à une fonction développée en collaboration avec Google. Avec la possibilité de diffuser ce flux uniquement en mode privé, vers le smartphone d’un proche par exemple.

En terme de performance, on retrouve le processeur Exynos de Samsung en version quatre cœurs cadencé à 2,1 GHz. La puce est fabriquée sur un procédé de gravure à 14 nanomètres, ce qui devrait contribuer à améliorer la performance et réduire la consommation d'énergie. Le nouveau mobile est également équipé de 4 Go de mémoire rapide, soit une RAM équivalente à celle d'un ordinateur portable.

Enfin, Samsung a travaillé sur l’amélioration du temps de charge par et sans induction. Ainsi, alors que la capacité de la batterie de ces nouveaux modèles est supérieure aux derniers S6 (3000 contre 2550 mAh), seulement 5 minutes de plus sont nécessaires pour les recharger entièrement en filaire. Tandis qu’en induction, le temps de charge passe de 180 minutes pour les S6 et S6 Edge à seulement 120 minutes pour les S6 Edge Plus.

Malgré ce lot de nouveautés, certaines fonctionnalités font malheureusement toujours défaut. Le Galaxy S6 edge+ n’est ainsi toujours pas étanche contrairement aux derniers mobiles de Sony et de Motorola Mobility. Il n’y a pas non plus de slot pour carte microSD contrairement à LG Electronics, HTC, Motorola Mobility ou Huawei Technologies. Enfin, rappelons que le prix du mobile atteint 799 € en version 32 Go !

Frédéric Mouffle : Les constructeurs de téléphones l’ont bien compris, l’annonce et le marketing autour de la sortie d’un nouveau produit est fondamentale. Les constructeur font un réel évènement de la sortie de leur dernier modèle de téléphone, quand bien même l’avancée technologique n’est pas forcement au rendez-vous. Concernant le S6Edge, je retiendrais plutôt les fonctionnalités que le téléphone ne propose plus notamment la suppression du stockage par carte sd, et la fin de la résistance accrue aux projections d’eau, c’est-à-dire a l’étanchéité et pour finir, plus de possibilité de retirer sa batterie de téléphone facilement. Si l’on compare le Galaxy S6 edge par rapport au Galaxy S6  (classique) il n’y a pas beaucoup d’innovations niveau matériel, ce sont les même téléphones. Le S6 edge embarque une batterie légèrement plus puissante, un écran plus performant intégrant la technologie dual edge. Il faut  noter qu’il fait 6 grammes de moins mais 150 € de plus. La valeur ajoutée se trouve plutôt du coté logicie,l avec la possibilité de faire du montage vidéo ou de savoir qui vous appelle quand votre téléphone est posé écran sur la table. L'affichage d'un signal lumineux sur la tranche de l’écran incurvé permet de le vérifier.

Fondamentalement, quels sont ses avantages ? Peut-il concurrencer l’iPhone 6 d’Apple, voire le surpasser ? Sur quels domaines ?

Yvon Moysan La meilleure façon de décrire le Galaxy S6 edge+ est sans doute de le positionner comme un concurrent direct de l’iPhone 6 Plus d’Apple.

En terme de caractéristiques techniques, l'appareil de Samsung dispose d'un écran plus grand 5,7 pouces avec une résolution de 2560 x 1440 pixels et une densité de 518 ppi contre 5,5 pouces avec une résolution de 1920 x 1080 pixels et une densité de 401 ppi pour celui d’Apple. Il est également plus petit : 154,4 x 75,8 x 6,9 mm et plus léger : 153 grammes que l'iPhone 6 Plus, qui mesure 158,1 x 77,8 x 7,1 mm et pèse 172 grammes.

D’autre part, le Galaxy S6 edge+ possède 4 Go de mémoire vive contre seulement 1 Go pour Apple et son appareil photo dispose d'un capteur dorsal de 16 millions de pixels contre 8 pour Apple et d'un capteur frontal de 5 millions de pixels contre 1.2 pour Apple.

Frédéric Mouffle : Les avantages, comme évoqués précédemment, restent une offre logicielle plus conséquente ainsi qu’un design assez soigné. C’est un téléphone qui à toute sa place pour concurrencer sérieusement l’iPhone 6. En termes de performances, Samsung a surpassé Apple depuis longtemps. La définition des écrans Samsung est plus importante, l’utilisation du module de mémoire UFS 2.0 quatre fois plus rapides qu’avec la mémoire eMMC employée par les autres constructeurs (notamment Apple), fait de Samsung une marque d’avenir.

Lors de la conférence, Samsung a également présenté le Galaxy Noten 5. Qu’est-ce qui le différencie du S6 edge+ ?

Yvon Moysan Les deux phablettes partagent de nombreuses caractéristiques techniques, à commencer par la taille de leur écran de 5,7 pouces, le processeur, la mémoire vive ou encore les capteurs photos.

En terme de design, le S6 Edge Plus s’apparente à un S6 Edge plus grand (154,4 x 75,8 x 6,9 mm, 153 g) tandis que le Galaxy Note 5 est lui très proche du S6 plus grand de quelques millimètres (153,2 x 76,1 x 7,6 cm, 171 g).

Seule différence, notable, le S6 Edge Plus reprend le même écran recourbé que le Galaxy S6 Edge présenté à Barcelone plus tôt dans l’année, alors que le Note 5 arbore une dalle plane bien plus traditionnelle. Le S6 Edge Plus bénéficie de nouvelles fonctions liées à ses bords incurvés : il sera ainsi possible de définir un certain nombre de contacts favoris accessibles d’un simple mouvement du doigt sur la tranche, mais aussi des applications. Sur les contacts favoris, l’utilisateur pourra opérer un certain nombre d’interactions, et notamment envoyer de petits dessins (type emoticons), un procédé qui rappelle l’Apple Watch.

Les deux smartphones seront disponibles aux Etats-Unis et au Canada à partir du 21 août et un peu plus tard dans le reste du monde, autre différence le Note 5 ne sera pas disponible en France.

Frédéric Mouffle : La Galaxy Note est plutôt orienté « phablette », une autre niche dans laquelle Samsung a réussi son pari. Les deux téléphones s’adressent à des consommateurs ayant des utilisations et des attentes différentes. L’intégration d’un stylet et une taille d’écran plus importante qu’un S6 edge sont les éléments qui font la différence dans l’utilisation. Là encore, l’offre logicielle est innovante notamment à travers l’application SideSync 4.0 permettant de contrôler son téléphone depuis le bureau de son ordinateur. Notons que le Note 5 reste une base du S6. Un effort a été fait sur les temps de charge de la batterie avec une nette amélioration du temps de charge. Vous aurez 50 % de charge en 30 mn ce qui est appréciable pour les utilisateurs intensifs.

Enfin, en clou du spectacle, Samsung a dévoilé un clavier à fixer sur l’écran du Galaxy S6. Gadget ou véritable innovation ?

Yvon Moysan Ce périphérique est pour le moins surprenant, on a le sentiment de revenir quelques années en arrière lorsque Blackberry avait encore une part de marché non négligeable. Il n’est par ailleurs pas très abouti du point de vue du design. Si Samsung a dévoilé cet accessoire, on peut supposer qu’il existe une demande d’utilisateurs qui n’ont toujours pas réussi à s’habituer aux claviers virtuels. Il s’agit cependant plutôt d’un gadget que d’une véritable innovation.

Les innovations de Samsung, sont plutôt à chercher, à mon sens, du côté du paiement mobile avec le lancement de Samsung Pay en Corée du Sud et aux Etats-Unis, respectivement le 20 août et le 28 septembre. Le système est compatible avec les terminaux de paiement utilisant la technologie sans contact NFC, comme Apple Pay, mais aussi avec une technologie de transmission magnétique (MST) qui lui permettra de fonctionner avec certains des terminaux existants chez les commerçants.

On peut également s’attendre à de nouvelles innovations avec le lancement de la future montre connectée Galaxy Gear S2 que Samsung n’a fait que dévoiler partiellement ce jeudi 13 août. Pour avoir plus de détails sur les fonctionnalités de cette nouvelle montre connectée signée Samsung, il faudra attendre la sortie officielle de la montre le 3 septembre à l’occasion du salon IFA de Berlin !

Frédéric Mouffle : L’idée du clavier n’est pas un gadget, ni une innovation en soi, il fallait y penser. Samsung s’adapte à l’utilisation que le consommateur fait de son smartphone. La fonction du smartphone a fondamentalement changé, passant d’un appareil pour effectuer des appels et des sms à un appareil étant capable de prendre des photos, recevoir et envoyer ses mails, et bien d’autres applications que nous avions l’habitude de réaliser depuis un ordinateur. La proposition d’un clavier est logique, la puissance de ce téléphone en fait presque une extension de l'ordinateur portable. Pour le confort d’utilisation, rajouter un clavier reste une évidence.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !