Ruptures, Frictions, Fractures et Évolutions : ces livres qu'il faudrait avoir lus pour comprendre le monde comme il est | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Ruptures, Frictions, Fractures et Évolutions : ces livres qu'il faudrait avoir lus pour comprendre le monde comme il est
©Flickr

Revue d'analyse financière

Ruptures, Frictions, Fractures et Évolutions : ces livres qu'il faudrait avoir lus pour comprendre le monde comme il est

Régulièrement, Jean-Jacques Netter publie les notes de son cahier concernant les ruptures économiques, les frictions géopolitiques, les fractures idéologiques et les évolutions technologiques de notre société. Cela peut permettre, essentiellement à partir de livres qui ne s’inscrivent pas forcément dans le court terme ou le politiquement correct, de regarder la réalité telle qu’elle est aujourd’hui ou de faire apparaître de nouveaux angles d’évolution…

Jean-Jacques Netter

Jean-Jacques Netter

Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.

Voir la bio »

Europe : Philippe de Villiers dans son livre « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu » cite Soljenitsyne sur l’Europe : "Vous en Europe vous êtes dans une éclipse de l'intelligence. Vous allez souffrir. Le gouffre est profond. Vous êtes malade. Vous avez la maladie du vide. Toutes vos élites ont perdu le sens des valeurs supérieures." Il décrit une classe politique coupable d’avoir abandonné et trahi la France.  Il légitime son entrée en résistance contre un système qui dépossède la France de son destin. Avec talent, il s’élève contre "les carrières essuie-glaces"  qui se traduisent par des va-et-vient incessant des oligarques entre la sphère publique et la sphère privée. Il veut résister à l'hégémonie culturelle de la gauche. L'ENA ne produit que des individus conformes, dociles et policés …

Tyrannie européenne : Jacques Sapir, un universitaire de gauche anti-euro, plaide pour l'alliance de tous les souverainistes pour lutter contre la tyrannie européenne. Dans son livre « Souveraineté, démocratie laïcité, » il écrit que les grands esprits de gauche ont conspué Bush en Irak en l'accusant de méconnaître les réalités ethniques et religieuses de populations qu'on prétendait convertir à la démocratie. Curieusement, dit-il, ils ignorent ces mêmes réalités lorsqu'il s'agit des populations immigrées en France….

France : Régis Debray, ancien révolutionnaire devenu adorateur du Général de Gaulle et croisé de la souveraineté de notre pays. Il pose la question essentielle dans son dernier livre « Madame H »: à partir de quand et de quoi une grande nation comme la France sort de l'histoire? Les marchés terrorisent les états, les comptables mènent la danse, les gouvernements ne gouvernent plus grand chose. Il pointe les contradictions et les faiblesses de l'Occident face à ses terroristes prêts à assumer le risque de mort. Un homme sans ennemis est un homme sans destin et un pays qui refuse d'en avoir rejoint les bas-côtés de l'histoire…

France-Allemagne : La France doit faire les réformes nécessaires en abandonnant l'idée que la dépense publique est la solution,  puisque les nôtres sont les plus élevées d'Europe  et que nous y avons les plus mauvais résultats. Telle est la recommandation de Bertrand de Montferrand et Jean Louis Thénot dans leur livre « France-Allemagne. L’heure de vérité » Il faut cesser de parler d’austérité alors que les dépenses publiques représentent 57% de la richesse et que la France continue de vivre à crédit à partir du mois d’octobre

Japon : le pays est un laboratoire fascinant de tout ce qui  nous attend. Pour Taggart Murphy auteur de « Japan and the shackles of the past », il existe de nombreuses sociétés japonaises qui ne sont pas très connues mais qui ont des parts de marché mondiales significatives. Keyence est un bon exemple. C'est la société qui fait les codes-barres. Le pays fonctionne donc à deux vitesses entre ceux qui ont un travail stable et ceux qui n’en ont pas. Pour le moment cela ne se traduit pas en instabilité politique...

Grande Bretagne : La France attend son David Cameron estimait Christian Baudoin dans son livre « La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne ». Le Royaume Uni montrait le chemin à la France. Fort de sa large victoire à la Chambre des Communes, David Cameron avait commencé à renégocier les conditions de la participation de son pays à l'Union Européenne. Parmi ses demandes figurait celle du "carton rouge"  contre une proposition de la Commission. Les parlementaires nationaux ne pourront ainsi  plus faire de l'Europe le bouc émissaire commode de leur manque de courage et de leurs renoncements. A suivre ...
 

L’Occident est aveuglé par l’islam

L’Occident aveuglé : dans un essai très intéressant Marc Ferro, historien, retrace tous les moments où nous n'avons rien vu venir. Dans son livre « L’aveuglement, une autre histoire de notre monde, » il montre que l'occident a toujours pensé que l'islam allait se moderniser. Or ce qu'il fait c'est l'inverse. Il faut avoir conscience que l'objectif de l'islamisme est d'islamiser la société moderne…
 

Italie : Rome a été confrontée à la fin du IVème siècle à un afflux de réfugiés fuyant la guerre. Ses intellectuels et sa classe politique y ont vu l'occasion de présenter cette immigration sous les apparences de la bienfaisance et d'une chance pour l'Empire romain. Dans son livre « Les derniers jours. La fin de l’Empire romain d’Occident »,Michel de Jaeghere, avait bien montré qu’ils n'avaient pas mesuré les conséquences pour l'équilibre du monde romain…

Califat : Xavier Raufat,  professeur de criminologie au CNAM, à Shangai et Washington avait bien prévu dans son livre « Cyber-criminologie »  avait bien expliqué que la stratégie de l'état islamique avait changé. Les attentats extérieurs seraient conçus au "Califat" car de nombreux hommes , femmes et enfants ont été entrainés sur le territoire islamique….

Algérie : le président Bouteflika très malade a miné son pays selon Boualem Sansal, auteur du livre "2084". Le jour de son trépas, écrit-il,  tout explosera, l'Algérie disparaitra avec lui, c'est son plan. Il ne veut laisser ni aux généraux qu'il abhorre, ni au peuple qu'il méprise, ni aux islamistes qu'il trouve peu assurés dans leurs démarches pour mériter de lui succéder. En vérité seul le peuple est condamné...

Guerre : nous sommes aujourd'hui devant une violence unilatérale dont les personnages clefs ne sont plus le héros ou le chevalier mais le terroriste, le mercenaire, l'ingénieur…Pour Frédéric Gros dans « Etats de violence. Essai sur la fin de la guerre » il s'agit d'une violence asymétrique sans champ de bataille avec un ennemi qui se moque de mourir  prêt à se transformer en bombe humaine

Israël : plus que tout autre pays, Israël suscite les passions. Pro- et anti- attisent la polémique à coup d’idées reçues. À force de combattre les préjugés des uns et des autres, c’est débattre qui est devenu impossible estime Denis Charbit , politologue et Maitre de Conférence à l’Université Ouverte d’Israël. Dans son  livre  « Israël et ses paradoxes » il essaye de favoriser le retour au débat : exigeant, argumenté, contradictoire, conjuguant les divergences, autorisant les convergences. Quiconque tient que toute la vérité vient d’Israël et que la Palestine est mensonge ; quiconque pense que le Mal est israélien et que le Bien est palestinien, ne trouvera guère dans ce livre de quoi renforcer ses convictions…

Palestine : pourHenry Laurens, professeur au Collège de France, la question de Palestine s'organise autour d'un dyptique aussi simple que redoutable : guerre probable, paix impossible. Avec le même souci du détail et de l'analyse balancée qui ont établi la notoriété des tomes précédents, Henry Laurens vient de publier le cinquième tome « La question de Palestine 1982-2001 La paix impossible ». La première synthèse historique disponible de cette époque montre les mécanismes complexes du puzzle moyen-oriental, l'évolution des sociétés et le poids si particulier de cette question palestinienne dans les Relations internationales

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !