Quand un œuf prouve la résistance d’un boîtier, quand le tactile mise sur le bikini et quand le crâne s’offre une chaîne : c’est l’actualité des montres… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
En mission dans les pires mers du monde, les sauveteurs de différents pays européens sont déjà équipés de montres Casio (ici, un sauveteur en mer allemand)…
En mission dans les pires mers du monde, les sauveteurs de différents pays européens sont déjà équipés de montres Casio (ici, un sauveteur en mer allemand)…
©

Atlantic-tac

Quand un œuf prouve la résistance d’un boîtier, quand le tactile mise sur le bikini et quand le crâne s’offre une chaîne : c’est l’actualité des montres…

Mais aussi la montre du golfeur qui frappe très fort, l’horloge réservée aux fortiches en calcul mental et le caprice de milliardaire qui fait tourner la terre au prix d’une dizaine de Rolls-Royce…

Grégory Pons

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio »

CASIO : un outil de professionnel qui peut sauver vos vacances…

Les professionnels du sauvetage en mer n’ont pas les moyens de s’offrir de coûteuses (et toujours fragiles) montres suisses : il leur faut au poignet des « outils » professionnels, beaucoup plus résistants et beaucoup plus fonctionnels. La nouvelle G-Shock Gulfmaster fait partie de leur panoplie, avec son légendaire boîtier anti-chocs et anti-corrosion (ce sont de telles G-Shock qui équipent les guerriers de nos forces spéciales). Un exemple de la résistance de ses composants : sur deux centimètres d’épaisseur, le gel Alpha qui protège la montre des chocs et des vibrations est capable de recueillir un œuf frais, lâché de 18 m de hauteur, sans qu’il se casse ! Sinon, cette Gulfmaster est un instrument de travail très complet : capteur solaire pour ne jamais tomber en panne de batterie, réglage permanent de l’heure à la seconde près grâce aux signaux d’une horloge atomique (radio-contrôle), boussole, altimètre, thermomètre, indicateur de marée, réveil sonore, compte à rebours, chronomètre, calendrier automatique, multiples fuseaux horaires. La montre est étanche à 200 m et elle possède un système intérieur d’illumination du cadran, pour les nuits très noires. On l’aura compris : c’est la plus utile des montres de vacances – en espérant qu’on évitera d’avoir à se faire secourir par les sauveteurs en mer qui en sont équipés…


BOMBERG : Trois conseils d’ami pour se faire des amis…

Évidemment, pour porter cette Bomberg Skull Badass, il vaut mieux piloter une Harley-Davidson, seul engin capable de soutenir la comparaison avec cette montre de 45 mm, qui se porte à la fois au poignet, mais aussi au bout d’une chaîne, comme les anciennes montres de gousset : il suffit d’installer le « container » boîtier-cadran dans son berceau. Évidemment, pour porter une telle chaîne de montres, il vaut mieux porter un Perfecto de bon faiseur. La décoration en crâne (« skull » pour les initiés) est luminescente dans l’obscurité : ça impressionne et ça fait causer en boîte de nuit ! Évidemment, pour rester crédible avec une tête de mort phosphorescente au poignet, il vaut mieux en avoir une tatouée sur le biceps. Donc, pour résumer, si vous avez la Harley-Davidson, le Perfecto et le tatouage, la seule montre digne de vous est une Bomberg – mais vous le saviez déjà, puisque c’est celle que vous portez…


RICHARD MILLE : Une résistance garantie par le pire des frappeurs…

La sobriété All Grey de cette RM 055 de Richard Mille est étonnante : elle rompt avec l’habituelle exubérance mécanique de la marque, qui parvient ici à imposer son idée (originale) d’un nouveau classicisme contemporain. On y retrouve les marqueurs traditionnels de la manufacture Richard Mille : des matériaux innovants comme le carbure de titane microbillé (ultra-résistant au choc : ce n’est pas pour rien que la montre a été développée avec Bubba Watson, un des champions de golf les plus puissants quand ils frappent la balle), un mouvement squeletté de façon à mettre en évidence le concept mécanique, un style très architecturé qui permet à la fois de protéger ce mouvement à hautes performances et de mettre en valeur l’identité de la montre. Le meilleur de la Suisse pour la réalisation mécanique, le meilleur de la France pour la touche esthétique. Richard Mille est une star mondiale chez les happy few qui peuvent s’offrir un tel jouet…

SWATCH : Que vous soyez ou non beach-volleyeur…

La riposte suisse aux montres connectées américaines (celles d’Apple) peut sembler timide : cette Swatch Touch Zero est dédiée au beach-volley, sport dont on admettra qu’il n’est pas le plus mobilisateur d’affects – sauf pour ce qui concerne les filles en bikini. Les applications de cette montre tactile, connectée par Blutooth à un téléphone (Apple ou Android), sont plutôt décalées et micro-ciblées : enregistrement des touches de balle et indication de leur force sur l’écran : applaudimètre intégré ; capteur personnel d’activités et coaching physique ; fonctions horaires (heures, alarme, chrono, compte à rebours, etc.). La batterie est supposée tenir le coup quelques mois. Pas de quoi révolutionner le marché des montres connectées, dont cette Touch Zero n’effleurera que très partiellement les frontières. C’est bizarre, mais on attendait mieux de Swatch. Restent les bikinis…

ALBERT CLOCK : L’horloge qui va stimuler vos synapses…

Si vous vous situez déjà en zone pré-Alzheimer, cette horloge murale peut retarder l’échéance fatale. Si elle n’est pas exclusivement réservée aux forts en maths et aux agrégés de calcul mental, cette Albert Clock exige cependant une certaine agilité mentale : heureusement, ses concepteurs ont prévu quatre niveaux de difficulté. Le principe : pas d’aiguilles, pas de chiffres pour les heures, mais des opérations mathématiques simples (addition, soustraction, division, multiplication) et fréquemment renouvelées pour connaître l’heure. L’agilité neuronique est recommandée pour rester dans les temps (exemple dans la vidéo de démonstration). Cette Albert Clock (Albert pour cause d’Einstein) est un concept français qui vient de triompher sur le site de financement collaboratif Kickstarter : les créateurs avaient besoin de 20 000 euros pour se lancer, mais ils en ont réuni 75 000 ! Les amateurs ont adoré…

Voir la vidéo ici

JACOB & CO : Le spectacle extravagant de la démesure mécanique…

Juste pour le plaisir des yeux, une de ces pièces ultra-complexes comme les Suisses adorent en proposer aux milliardaires du monde entier : comptez le prix d’une bonne dizaine de Rolls-Royce pour vous offrir ce caprice mécanique plus serti que les bijoux de la couronne. L’Astronomia de Jacob & Co (un joaillier ouzbéquo-américain) vous propose un tourbillon en rotation sur trois axes autour du centre du cadran. En prime, une globe terrestre sphérique en titane, qui tourne sur lui-même tout en étant entraîné dans la même ronde autour du cadran. Le cadran des heures est lui aussi en giration permanente (vingt minutes) pour faire le tour du cadran de ce manège enchanté. Pour rappeler le soleil, un diamant sphérique à 288 facettes (procédé inventé pour la circonstance) renvoie autant de lumière qu’il peut. Pour habiller le tout, 342 diamants blancs en taille baguette et en sertissage invisible tapissent le boîtier et le fond du cadran d’un précieux velours. On pourra profiter du spectacle à travers les vitrines en verre saphir, ainsi que sur la vidéo ci-dessous. Dernier détail : cette montre donne tout de même l’heure avec une excellente précision suisse !

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Plus sur Business montres

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !