Wikileaks : les conditions seraient "réunies" pour que Julian Assange quitte l'ambassade de l'Equateur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Wikileaks : les conditions seraient "réunies" pour que Julian Assange quitte l'ambassade de l'Equateur
©JACK TAYLOR / AFP

Libération prochaine ?

Wikileaks : les conditions seraient "réunies" pour que Julian Assange quitte l'ambassade de l'Equateur

Le président équatorien a affirmé avoir obtenu des garanties de la part des autorités britanniques pour s'assurer que Julian Assange ne soit pas extradé vers les Etats-Unis.


Cela mettrait un terme à un feuilleton vieux de six ans. Le président équatorien, Lenin Moreno, a annoncé ce vendredi 7 décembre que les conditions nécessaires étaient "réunies" pour que Julian Assange quitte l'ambassade d'Equateur à Londres "dans une quasi liberté".
Selon le président de l'Equateur, le Royaume-Uni a assuré que l'Australien ne serait pas extradé vers les Etats-Unis, pays où sa vie serait menacée. "e dis 'quasi-liberté' car nous ne devons pas oublier qu'il ne s'est pas présenté devant les tribunaux britanniques et qu'il doit purger une peine pas très longue pour cela. Ce sera à la justice britannique de décider" a-t-il expliqué.


Même si les poursuites contre le fondateur de Wikileaks pour viol et agression sexuelle ont été abandonnées il y a plus d'un an et demi, la justice britannique refuse de lever son mandat de dépôt au motif que Julian Assange ,'a pas respecté en 2012 les conditions de sa liberté sous caution.
Lenin Moreno a expliqué que : "Dans le cadre du respect de ces droits, il nous semble que six ans c'est trop pour qu'une personne reste quasiment emprisonnée dans une ambassade".

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !