UE : dispute sur le partage de doses Pfizer, 3 pays européens refusent d'aider 5 pays en difficulté soutenus par les 19 autres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Pfizer
Pfizer
©JOEL SAGET / AFP

Chiffoniers

UE : dispute sur le partage de doses Pfizer, 3 pays européens refusent d'aider 5 pays en difficulté soutenus par les 19 autres

10 millions de doses de vaccins au centre de la polémique

La répartition de 10 millions de doses de vaccin Pfizer a divisé l'Europe. Au lieu d'accepter de donner plus de doses à cinq pays européens en difficulté, trois pays, l’Autriche, la Slovénie et la Tchéquie ont exigé de recevoir l'intégralité du prorata sur ces 10 millions de vaccins.

Au contraire 19 autres pays dont la France ont accepté de recevoir moins de doses. Le prorata porte sur 6,66 millions de doses à se partager. annonce la présidence portuguaise de l'Union Européenne dans un communiqué.

"Aujourd’hui, un accord a été trouvé sur une solution exceptionelle. Il permet l’expression d’une solidarité effective par la distribution de près de 3 millions de vaccins aux États membres qui en ont le plus besoin." : Bulgarie, Croatie, Estonie, Lettonie et Slovaquie.

Plusieurs diplomates européens ont sévèrement critiqué l'attitude de ces trois pays. Visant, entre autres le " premier ministre slovène, il donne un mauvais signal avant sa présidence de l’UE », qui commence le 1er juillet.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !