Thon en boîte : Greenpeace dénonce les marques célèbres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Les marques de thon en boîte en prennent pour leur grade
Les marques de thon en boîte en prennent pour leur grade
©Reuters

Le thon est donné

Thon en boîte : Greenpeace dénonce les marques célèbres

L’ONG a fait un classement des marques selon leurs méthodes de pêche.

Greenpeace a donné des mauvaises notes aux marques de thon en boîte. L’ONG a souhaité en effet souligner qu’une grande majorité des conserves de thon vendues en France était issue d’une pêche non durable. La raison est double. Soit elle concerne les techniques de pêche destructrices, soit c’est parce que les espèces sont surexploitées. Sur la base des informations demandées aux dix premières marques de thon présentes en France, Greenpeace a réalisé un classement intégrant les critères suivants: l'état des stocks des espèces pêchées, les techniques de pêche, les mesures pour éviter la pêche illégale, la traçabilité ou l'information des consommateurs.

Les marques EckMühl et Système U font figure de bons élèves. "Ces deux marques s'approvisionnent en majorité ou en totalité avec du thon pêché grâce à une méthode sélective, la canne ou la ligne de traîne, et utilisent des thons provenant de stocks en bon état, comme le thon listao", explique l’ONG.

Il n’en est pas de même pour les autres entreprises, à savoir Carrefour, Auchan, Intermarché, Connétable, Saupiquet, Petit Navire et Casino. "L'approvisionnement des plus grandes marques repose essentiellement sur une pratique de pêche destructrice utilisant un dispositif de concentration de poissons", regrette l’ONG. 

Pointé du doigt pour les techniques de pêche de ses fournisseurs, Intermarché se défend sur les les espèces utilisées. "Un peu plus de la moitié du thon en boîte vendu par Intermarché est du thon listao dont les stocks sont en bon état", se réjouit Greenpeace. 

Pour Petit Navire, "les informations de Greenpeace ne sont pas cohérentes avec celles que nous leur avons fournies." "35% du thon pêché l'est avec les méthodes de pêches recommandées par Greenpeace et 80% de notre poisson provient d'espèces et d'océans où les niveaux de stocks sont considérés comme sains par les scientifiques."

Lu sur Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !