Terrorisme : Bernard Cazeneuve répond aux propositions de Nicolas Sarkozy | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Terrorisme : Bernard Cazeneuve répond aux propositions de Nicolas Sarkozy
©

Brainstorming

Terrorisme : Bernard Cazeneuve répond aux propositions de Nicolas Sarkozy

Le ministre de l'Intérieur répond en cinq pages fermes mais courtoises aux propositions formulées par l'ancien président en matière de lutte contre le terrorisme.

Nicolas Sarkozy avait adressé au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ses propositions en matière de lutte contre le terrorisme. Le ministre lui a répondu dans une lettre datée du 17 janvier, que dévoile ce samedi le JDD.

En cinq pages, Bernard Cazeneuve commence par remercier Nicolas Sarkozy et sa "formation politique" pour "s’être pleinement engagés dans la démarche de rassemblement et d’unité nationale initiée par le président de la République au lendemain des attentats des 7,8 et 9 janvier".

Le ministre se dit d'accord avec plusieurs des propositions de Nicolas Sarkozy, notamment renforcer la coopération internationale en matière de renseignement et réformer l’espace Schengen.

Il rappelle aussi que le gouvernement renforce les moyens "humains et financiers" des forces de police et de gendarmerie. On peut y déceler une pique à l'ancien président lorsqu'il revient sur "la perte de 13.700 postes dans la police et le gendarmerie au cours des dernières années".

Concernant l'idée d’une interdiction administrative de retour des djihadistes français et étrangers sur le sol national, le ministre de l’Intérieur, renvoyant à divers arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme, déclare que "nous devons nous attacher à intercepter à leur retour les ressortissants français qui se seraient livrés à l’étranger à des activités terroristes et à les remettre à la justice.

Lu dans le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !