Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice

Stratégie de défense

Tariq Ramadan a déposé plainte contre ses accusatrices

L'islamologue Tariq Ramadan estime que ses relations avec trois femmes étaient librement consenties.

Nouveau rebondissement judiciaire dans l'affaire Ramadan. L'islamologue Tariq Ramadan a décidé de déposer plainte pour "dénonciation calomnieuse" et "dénonciation d'une infraction imaginaire" contre ses trois accusatrices. Les rédactions de Franceinfo et de RTL viennent de révéler ce mercredi 27 février que la plainte a été déposée le vendredi 22 février. 

Trois plaintes ont en réalité été déposées à Montpellier, Rouen et Lille, là où résident les accusatrices de Tariq Ramadan : Henda Ayari, "Christelle" et Mounia Rabbouj. 

Tariq Ramadan avait été incarcéré en février 2018. Après neuf mois de détention provisoire, il a été remis en liberté en novembre dernier. Il est placé depuis sous contrôle judiciaire. 

L'islamologue Tariq Ramadan est mis en examen pour des soupçons de viol dans le cadre des affaires concernant les deux premières femmes. La plainte de la troisième personnalité dans ce dossier n'a pas encore entraîné de poursuites judiciaires. 

Tariq Ramadan estime que les relations sexuelles qu'il a pu avoir les trois plaignantes ont été consenties. Les trois femmes démentent formellement cette version et maintiennent leurs lourdes accusations. 

 

RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !