Racisme : le Conseil de l'Europe dénonce "une banalisation du discours de haine" en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Racisme : le Conseil de l'Europe dénonce "une banalisation du discours de haine" en France
©REUTERS/Gonzalo Fuentes

Dérive

Racisme : le Conseil de l'Europe dénonce "une banalisation du discours de haine" en France

L'instance, chargée de surveiller l'application des Droits de l'Homme en Europe, s'inquiète de l'état de la France.

Le racisme s'est-il profondément immiscé dans la société française ? Dans un nouveau rapport, le Conseil de l'Europe déplore sa "banalisation," tant dans les violences du quotidien que dans les discours politiques. "Le discours de haine, de par sa banalisation dans la sphère publique, demeure un sujet de préoccupation", a ainsi expliqué le secrétaire général de l'organisation, Thorbjorn Jagland, soulignant que "les responsables politiques à s'abstenir de tenir des propos qui stigmatisent des groupes déjà vulnérables et attisent les tensions dans la société française". Le rapport prend notamment l'exemple des propose de Gilles Bourdouleix, le maire de Cholet, qui avait affirmé à propos des gens du voyage, que "Hitler n'en avait peut-être pas tué assez".

Le texte pointe aussi du doigt Marine Le Pen ou encore Jean-François Copé pour des sorties tendancieuses sur les musulmans qui "alimentent" l'islamophobie ambiante. Sur le terrain, les chiffres des actes racistes et antisémites, en forte hausse, sont inquiétants. Quant à internet, la situation est tout aussi préoccupante, à commencer par les réseaux sociaux, "malgré les efforts des autorités pour endiguer ce phénomène."

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !