Prise d'otages à Sydney : l'assaut est terminé, trois morts, dont le forcené | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Prise d'otages à Sydney : l'assaut est terminé, trois morts, dont le forcené
©Reuters

Le point sur la situation

Prise d'otages à Sydney : l'assaut est terminé, trois morts, dont le forcené

Dans la nuit de dimanche à lundi, un responsable religieux musulman a pris en otage une trentaine de personnes dans un café du centre de Sydney, en Australie. Il s'agirait d'un "acte isolé", selon la police australienne.

  • Lundi vers 10h du matin, heure locale, un réfugié iranien nommé Man Haron Monis a pris en otage plusieurs personnes dans un café du centre de Sydney, en Australie.
  • Selon les médias locaux, l'homme aurait réclamé un drapeau de l'Etat islamique, un entretien avec le Premier ministre Tonny Abbott et aurait évoqué quatre bombes réparties dans Sydney. 
  • Au milieu de la nuit, la police a lancé l'assaut et a abattu le ravisseur. Deux autres personnes (des otages) ont été tuées. 
  • Au moins quatre personnes sont blessées. 
  • La police australienne a évoqué un "acte isolé"

20h30 (6h30 à Sydney)- L'Iran condamne la prise d'otages, selon un porte-parole
De son côté, la police australienne évoque un "acte isolé" lors d’une conférence de presse.

19h41 (5h41 à Sydney)- Trois personnes sont mortes, dont le forcené, déclare la police australienne
Outre le preneur d'otage, un homme de 34 ans et une femme de 38 ans sont décédés lors de la prise d'assaut.  Quatre personnes sont blessées. 

16h39 (2h39 à Sydney) - Le preneur d'otages aurait été tué. 
Selon le média australien 7 news, Man Haron Monis, un responsable religieux musulman, est mort.

16h19(2h19à Sydney) - La police donne l'assaut.
Des tirs ont été entendus, des otages ont pu sortir du café. Il y aurait plusieurs blessés. Des ambulances sont sur place.

15h50(1h50à Sydney) L'identité du ravisseur dévoilée.

Il s'agit du Sheik Man Haron Monis, un réfugié iranien arrivé en Australie en 1996, selon le site 9News.com.au. De son vrai nom Manteghi Bourjerdi, l'homme est notamment connu pour avoir mené une campagne d'envoi de "lettres haineuses" aux familles de soldats australiens morts en Afghanistan.

14h(0h00à Sydney) - Trois vidéos des otages relayent les revendications du ravisseur. 
Les vidéos postées sur Youtube ont presque immédiatement été supprimées. Trois otages y relayaient les différentes annonces du preneur d'otage, déjà connues : rencontrer le Premier ministre australien, recevoir un drapeau de l'EI, et l'annonce selon laquelle quatre bombes seraient disséminées dans Sydney.

10h30(20h30à Sydney) Des organisations musulmanes australiennes condamnent la prise d'otages. 
"Nous rejetons toute tentative pour ôter des vies innocentes de n'importe quel être humain et pour susciter la peur et la terreur dans les coeurs", déclarent plus de 40 organisations dans un communiqué commun, évoquant un "acte abject". Ce communiqué met en garde contre tout amalgame entre cette prise d'otage et les musulmans en général.

8h(18h à Sydney) - Le ravisseur aurait évoqué quatre bombes. 
Il aurait également réclamé un drapeau de l'État islamique. La police veut garder le secret là-dessus, elle aurait également identifié l'homme mais ne voudrait pas ébruiter son identité.

7h30(17h30à Sydney) Les négociations sont en cours. 
Si la police estime les otages ne sont pas plus de 30, elle ignore toutefois leur nombre exact.

7h(17hà Sydney) Deux membres du personnel sont sortis du café en courant et se sont jetées dans les bras de policiers.

On ignore si ces deux femmes ont été libérés ou sont parvenues à s'échapper. La police les interroge pour connaître les motivations exactes du preneur d'otage.

5h15(1 h15à Sydney) - Trois personnes sortent du café en courant.
La police ignore si elles ont été libérées ou si elles se sont échappées.

2h15 (12h15 Sydney) - Les médias évoquent un staff de 10 personnes prises en otage.
Il y a également les clients du café. 

2h(midi à Sydney) Des négociateurs tentent de prendre contact avec le preneur d'otage. 
De nombreux lieux sont évacués à proximité.

1h(11h à Sydney) Les autorités australiennes évacuent le quartier. 

Minuit à Paris (10hà Sydney) Un homme armé a pris en otage les clients du Lindt Chocolate Café. 
Le café se trouve
à Martin Place, le quartier d'affaires de Sydney.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !