Pollution : le stationnement résidentiel sera gratuit à Paris ce vendredi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pollution : le stationnement résidentiel sera gratuit à Paris ce vendredi
©

Alerte

Pollution : le stationnement résidentiel sera gratuit à Paris ce vendredi

La ville de Paris recommande aux automobilistes de réduire leur vitesse et d'utiliser de préférence les transports en commun ou les Velib et Autolib.

La pollution à Paris est de retour. Ce jeudi, un nouvel épisode de pollution atmosphérique aux particules fines en Ile-de-France a contraint la municipalité de la capitale à déclarer le stationnement résidentiel est gratuit jeudi. Il en sera de même pour ce vendredi. En effet, selon Airparif, l'organisme qui mesure la qualité de l'air dans la capitale, le taux de pollution devrait être une nouvelle fois être supérieur au "seuil d'information" qui correspond à des concentrations de particules supérieures à 50 microgrammes par mètre cube. "La prévision des concentrations sera comprise entre 45 et 55 µg/m3, indique-t-il pour vendredi sur son site internet.

En conséquence, la préfecture de police a recommandé dans un communiqué aux automobilistes de réduire leur vitesse sur l'ensemble du réseau Ile-de-France -à 110 km/h sur les autoroutes, 90 km/h sur les sections normalement limitées à 110 km/h, et à 70 km/h sur les nationales et départementales- ainsi que sur le périphérique parisien (60 km/h au lieu de 80 km/h).

De plus, la mairie de Paris a décidé de rendre le stationnement résidentiel gratuit toute la journée de vendredi. Objectif : inciter les Parisiens à ne pas prendre leurs voitures. Il est donc fortement conseillé d'utiliser les transports collectifs ou d'autres modes de déplacement, comme le Velib ou l'Autolib, mais aussi le covoiturage ou l'utilisation de véhicules peu polluants (électrique, GNL...).

Toutefois, la situation météorologique  reste moins grave que celui de la mi-mars, quand le dépassement du seuil d'alerte (concentrations supérieures à 80 µg/m3) avait conduit les autorités à mettre en place une circulation alternée à Paris et dans 22 communes limitrophes pendant une journée pour la première fois depuis 1997.
 
lu sur MyTF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !