Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Bruno Le Maire plan de relance relocalisation
Bruno Le Maire plan de relance relocalisation
©GAIZKA IROZ / AFP

Monde d'après

Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations

Bruno Le Maire annonce un effort d'un milliard d'euros en vue de la relocalisations d'activités en France. Cette somme sera intégrée dans le plan de relance de 100 milliards d'euros qui sera présenté le 25 août.

La relocalisation d'activités industrielles en France sera au cœur du dispositif du plan de relance qui sera présenté le 25 août en conseil des ministres, selon des précisions ce jeudi du ministre de l'Économie Bruno Le Maire, chargé de la relance après l’impact économique de la crise du coronavirus. La somme d’un milliard d’euros sera dédiée à un plan de relance en faveur des relocalisations. 

"Nous allons mettre, de ce point de vue-là, un milliard d'euros dans le plan de relance pour financer des appels à projet pour les entreprises qui voudraient relocaliser". 

Bunro Le Maire, dans le cadre d'un déplacement officiel dans les Pyrénées-Atlantiques, a précisé qu'il pouvait s'agir d'une nouvelle chaîne ou ligne de production et que cela pourrait concerner "toute entreprise industrielle qui voudrait relocaliser son activité en France".

"Relocaliser, ce n'est pas faire revenir des productions à faible valeur ajoutée en France. Relocaliser, c'est produire en France des produits qui sont indispensables à notre indépendance, je pense par exemple à des médicaments, des principes actifs de médicaments ou alors développer de nouvelles chaînes de valeur sur lesquelles nous avons toutes les compétences et tous les savoir-faire pour réussir".

Le plan de relance de 100 milliards d'euros doit comprendre un volet de 40 milliards consacré à l'industrie, dont 20 milliards de réduction étalés sur deux ans des impôts de production, qui pèsent sur la compétitivité des produits industriels français.

Bruno Le Maire a également indiqué dans un entretien au journal Sud-Ouest, paru jeudi, que trois milliards d'euros seraient consacrés au soutien du financement des entreprises dans le cadre de ce plan.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !