Photos volées : Eric Zemmour porte plainte contre Paris Match et Voici | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Eric Zemmour sur scène lors de l'événement de lancement de la promotion de son nouveau livre "La France n'a pas dit son dernier mot" à Toulon, le 17 septembre 2021.
Eric Zemmour sur scène lors de l'événement de lancement de la promotion de son nouveau livre "La France n'a pas dit son dernier mot" à Toulon, le 17 septembre 2021.
©NICOLAS TUCAT / AFP

"La France n'a pas dit son dernier mot"

Photos volées : Eric Zemmour porte plainte contre Paris Match et Voici

Paris Match et Voici ont publié des articles sur Eric Zemmour et sa conseillère Sarah Knafo. L'avocat d'Eric Zemmour a annoncé sa décision de porter plainte.

Eric Zemmour a décidé de porter plainte après la une de Paris Match qui affiche le titre suivant : "Eric Zemmour et sa très proche conseillère, enquête sur la jeune énarque qui dirige sa campagne".La rédaction de Voici a publié un article au sujet d’Eric Zemmour et de sa conseillère.  
Maître Olivier Pardo, l’avocat d’Eric Zemmour, a publié un communiqué sur Twitter ce mercredi annonçant engager des procédures contre les deux magazines. Selon l'avocat d'Eric Zemmour, "Paris Match et Voici ont publié des images portant atteinte à la vie privée d’Eric Zemmour et de Sarah Knafo. Rien ne peut justifier ce type de publication, si ce n’est la volonté de nuire. En conséquence, nous engageons sans délai des procédures à l’encontre de ces publications".
Eric Zemmour a réagi sur Twitter : 
"Il faut croire que je commence à inquiéter suffisamment pour que Paris Match, le caniche du pouvoir, essaye de me nuire. Je ne me laisserai pas intimider". 
Eric Zemmour sillonne actuellement le pays pour faire la promotion de son livre, "La France n’a pas dit son dernier mot".

À Lire Aussi

Paris Match se paie Eric Zemmour; Barnier européen à la De Gaulle ?; Erdogan traque ses opposants en France; Délocalisations : au tour des emplois de bureau

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !