Ouragan Isaac : les digues tiennent bon à La Nouvelle-Orléans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Ouragan Isaac : les digues tiennent bon à La Nouvelle-Orléans
©

Résistance

Ouragan Isaac : les digues tiennent bon à La Nouvelle-Orléans

Une digue a cependant été submergée dans le comté de Plaquemines, provoquant l'évacuation de certains habitant.

Isaac a poursuivi sa progression mercredi en Louisiane. Après avoir touché les côtes américaines à l'extrême sud-est de la Louisiane mardi en début de soirée, l’œil de l'ouragan Isaac se trouvait à 72 km environ au sud-ouest de La Nouvelle-Orléans mercredi à 15H00 GMT.

L'ouragan s'accompagne de pluies abondantes et de vents très violents. Cependant il s'est légèrement affaibli depuis qu'il a touché terre : à 15H00 GMT, ses vents atteignaient 120 km/h, contre 130 km/h quelques heures auparavant, selon le Centre de surveillance des ouragans (NHC).

"Un affaiblissement progressif est attendu au cours des 48 prochaines heures, au fur et à mesure qu'Isaac poursuit sa progression dans les terres", pointe le NHC, qui prévoyait même à qu'il devrait être rétrogradé au statut de tempête tropicale dans la journée de mercredi. Isaac est jusqu'ici classé comme ouragan de catégorie 1 sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq degrés.

Le système anti-inondations construit autour de La Nouvelle-Orléans après l'ouragan Katrina, qui avait ravagé la ville en 2005, résiste face à Isaac, a assuré mercredi le corps des ingénieurs de l'armée américaine : "Nous faisons confiance à ce système" qui "réagit comme il doit le faire", soulignent les ingénieurs dans un communiqué.

Seule la digue installée entre les districts de Braithwaite et de White Ditch, situés au sud-est de la ville dans le comté de Plaquemines a été submergée à cause des pluies. Cette digue ne faisaient pas partie du réseau construit par l’État fédéral après Katrina (560 km de digues, de parois coulissantes anti-crue et 78 stations de pompage).

Les habitants de la paroisse de Plaquemines, sur le littoral au sud, à 90 km de La Nouvelle-Orléans, ont dû être évacués. Le président de la paroisse, Billy Nungesser, a précisé que 2 000 habitants ont reçu la consigne de quitter leurs habitations mais que seulement la moitié avait suivi cette recommandation avant l'arrivée des pluies et des vents charriés par Isaac mardi soir.

Lu sur Le Point.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !