Non-cumul des mandats : Bruno Retailleau cède la présidence de la région Pays de la Loire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Non-cumul des mandats : Bruno Retailleau cède la présidence de la région Pays de la Loire
©ERIC FEFERBERG / POOL / AFP

Choix

Non-cumul des mandats : Bruno Retailleau cède la présidence de la région Pays de la Loire

"Je reste sénateur de la Vendée où j'ai mes racines et où je suis élu depuis 30 ans", a-t-il annoncé vendredi.

La loi sur le non-cumul des mandats continue à obliger les responsables politiques à faire des choix. Ce vendredi, c'est le président du groupe Les Républicains au Sénat, Bruno Retailleau, qui a annoncé qu'il cédait son poste de président de la région Pays de la Loire, fonction qu'il occupait depuis 2015.

"Je reste sénateur de la Vendée où j'ai mes racines et où je suis élu depuis 30 ans", a-t-il annoncé endredi à l'AFP. Il précise qu'il conserve son "enracinement territorial en demeurant conseiller régional et qu'à ce poste, il aura "en charge les grands dossiers qui nécessitent d'être défendus au niveau national, comme les chantiers navals STX ou l'aéroport Notre-Dame des Landes".

Après les élections sénatoriales du 24 septembre, il envisage de se représenter à la présidence du groupe LR du Sénat, fonction qu'il occupe depuis octobre 2014. S'il est réélu à ce poste, il ne se présentera pas à la présidence des Républicains, deux fonctions qui lui semblent "incompatibles", a-t-il précisé.

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !