Municipales 2014 à Paris : Anne Hidalgo critique la primaire UMP | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La candidate PS à la mairie de Paris a estimé dimanche que Nathalie Kosciusko-Morizet "est la candidate officielle de l'UMP"
La candidate PS à la mairie de Paris a estimé dimanche que Nathalie Kosciusko-Morizet "est la candidate officielle de l'UMP"
©Reuters

La campagne est lancée...

Municipales 2014 à Paris : Anne Hidalgo critique la primaire UMP

La candidate PS à la mairie de Paris a estimé dimanche que Nathalie Kosciusko-Morizet "est la candidate officielle de l'UMP" et "qu'il n'y aura pas beaucoup de surprise à l'arrivée" de la primaire de l'UMP.

La mairie de Paris est un enjeu électoral d'importance. Elle fait rêver bon nombre de personnalités politiques. Parmi elles : Anne Hidalgo. L'adjointe de Bertrand Delanoë est la seule candidate socialiste pour ces élections qui se dérouleront en 2014. Mais elle a déjà entamé sa campagne. C'est pourquoi elle multiplie les présences sur le terrain et les interviews. Ainsi ce dimanche, elle était l'invitée de l'émission Dimanche+ sur Canal +. Sur le plateau, Anne Hidalgo a estimé dimanche que Nathalie Kosciusko-Morizet était "la candidate officelle de l'UMP, de l'appareil parisien et de l'appareil national. Je pense qu'il n'y aura pas beaucoup de surprise à l'arrivée".

"Leur primaire est une primaire un peu particulière, qui a l'air d'être assez mouvementée", a souligné celle qui a été désignée officiellement candidate mercredi. "S'il y avait eu plusieurs candidats il y aurait eu une primaire, j'y étais favorable (...) J'ai rassemblé. Je suis heureuse que ma famille politique soit rassemblée autour de ma candidature. J'ai réussi à convaincre", a-t-elle dit. Au sujet de la primaire UMP qu'elle dit "observer", Anne Hidalgo a expliqué que lorsqu'on "a fait la primaire pour la présidentielle, l'état d'esprit était là c'est-à-dire accepter les règles du jeu démocratique, faire en sorte qu'il y ait des bureaux de vote avec des gens qui se déplacent pour voter. Je constate que leur processus est un peu différent".

"Ça ne ressemble pas tout à fait à la belle primaire qu'on a connu, nous, avant la désignation et l'élection de François Hollande", a-t-elle affirmé. Pour rappel, les électeurs parisiens sont appelés à voter du 31 mai au 3 juin à la primaire UMP par voie électronique pour désigner le candidat de ce parti aux élections municipales à Paris en 2014. Quatre candidats sont en lice: Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Legaret, Pierre-Yves Bournazel et Franck Margain. La première adjointe du maire de Paris Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo, a de son côté été officiellement désignée candidate à la mairie de Paris mercredi soir par les militants PS parisiens avec 98,3% des voix.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !