Météo France annonce encore des chutes de neige abondantes dans de nombreux départements | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Ce lundi, le trafic était moins perturbé que hier dimanche.
Ce lundi, le trafic était moins perturbé que hier dimanche.
©Reuters

Il neige...

Météo France annonce encore des chutes de neige abondantes dans de nombreux départements

L'épisode neigeux en France n'est pas tout à fait fini. Le point sur le trafic, les trains, le transport aérien.

Quatorze départements français, dont ceux d'Ile-de-France, ont été maintenus en vigilance orange lundi matin par Météo France en raison de la neige et du verglas. L'épisode neigeux est revenu lundi 14 janvier en Ile-de-France, selon Météo-France. Ce lundi après-midi les faibles chutes de neige ont gagné les régions frontalières de l'est et du nord, pour atteindre la Picardie, Champagne-Ardenne puis la Belgique et le Nord-Est, alors qu'elles seront plus durables et pourront même se renforcer par moments au nord de la Loire, des Pays de Loire à la Picardie en passant par la Haute-Normandie, rapporte Météo France. La couche de neige supplémentaire pourra atteindre 1 à 3 cm, localement un peu plus. Sur les régions les plus à l'est, les chutes de neige sont plus faibles mais se maintiendront ce soir et la nuit prochaine de la Lorraine et l'Alsace jusqu'à Rhône-Alpes. Du Centre et à la Bourgogne, les chutes de neige s'atténuent cet après-midi, mais le ciel reste couvert avec parfois un peu de pluie.

Malgré les quelques centimètres tombés dimanche, les transports ont fonctionné mieux que prévu lundi matin, notamment en région parisienne. Le point :

  • Métro normal, bus perturbés en banlieue : A Paris, le métro, le RER et le tramway fonctionnaient sans difficultés lundi matin, et 75% des lignes de bus étaient assurées, presque 100% intramuros, a annoncé une porte-parole de la RATP. La régie des transports parisiens faisait état d'un trafic meilleur que celui prévu dimanche à 18 heures, quand elle espérait faire circuler lundi 50% des bus à Paris et de 30 à 50% dans le reste de l'Ile-de-France. En banlieue, 31 lignes de bus ne fonctionnaient pas à 7 heures, mais la RATP s'attendait à une amélioration au fil de la matinée, à la faveur du déneigement de la voirie à la sortie des dépôts.

  • Retour à la normale du trafic aérien : Air France prévoit un retour à la normale mardi pour l'ensemble de ses vols au départ des aéroports d'Orly et Roissy-Charles de Gaulle après les importantes chutes de neige de ces derniers jours qui ont entraîné de nombreuses perturbations. Dans un communiqué publié lundi à la-mi journée, la compagnie aérienne prévoit d'assurer lundi "l'ensemble de ses vols long-courriers et plus de la moitié de ses vols court et moyen-courriers" au départ des deux aéroports parisiens. "L'amélioration des conditions météorologiques depuis le début de la matinée permet de limiter les retards et le risque d'annulations de dernière minute", indique Air FranceLa Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de maintenir une réduction de 40% de leur programme de vols lundi à Orly et Roissy. Aucun retard n'était constaté avant 8 heures dans les aéroports parisiens d'Orly et de Roissy-Charles de Gaulle.
 
  • Allongement des temps de parcours des trains : La SNCF ne prévoit "pas de perturbation majeure", mais toujours "un allongement des temps de parcours, du fait de l'abaissement de la vitesse à cause des conditions climatiques". Tous ses TGV circulaient dans la matinée avec cependant des ralentissements provoquant des retards pouvant aller de 20 à 40 minutes. Sur l'ensemble du réseau, la compagnie prévoyait que 97% des trains soient en circulation lundi, a indiqué à l'AFP une porte-parole.

  • Morts : La neige et le verglas, qui sont tombés en abondance sur une bonne moitié du pays depuis vendredi ont fait sept morts sur les routes, dont trois militaires en partance pour le Mali et un couple d'Espagnols.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !