Mélenchon demande "un changement de gouvernement" alors que s'ouvre le congrès du Parti de Gauche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Jean-Luc Mélenchon tiendra un meeting dimanche à onze heures.
Jean-Luc Mélenchon tiendra un meeting dimanche à onze heures.
©

Réunion

Mélenchon demande "un changement de gouvernement" alors que s'ouvre le congrès du Parti de Gauche

Le Parti de Gauche tient son troisième congrès de vendredi à dimanche à Bordeaux.

"On lâche rien", voilà le thème du troisième congrès du Parti de Gauche qui a débuté ce vendredi à Bordeaux et se tient jusqu'à dimanche avec comme fin un meeting de Jean-Luc Mélenchon prévu pour 11 heures. Comme l'a expliqué le secrétaire national du Parti de Gauche Eric Coquerel, le congrès "vise à affirmer une stratégie autonome et indépendante de la politique du gouvernement", montrer "que nous sommes une alternative à gauche, que nous ne sommes pas juste une force de contestation, nous savons comment gouverner le pays".

 

Le co-président du parti Jean-Luc Mélenchon revient sur cette idée dans un entretien donné à L'Humanité pour l'appuyer. Il explique ainsi qu'avec ce troisième congrès, "c'est une réorientation générale qui est à l'ordre du jour avec un changement de gouvernement! Le Front de gauche est prêt à y pourvoir. [...] Nous sommes candidats au pouvoir". Martine Billard, qui partage avec Jean-Luc Mélenchon la présidence de parti, confirme ajoutant que "dans le contexte politique et social actuel, il faut montrer que les propositions portées par le Parti de Gauche sont possibles".

 

Au programme de ces trois jours de congrès, "près de 800 congressistes vont renouveler leurs instances et revoir les statuts du Parti qui aujourd'hui compte 12 118 adhérents (dont un tiers de femmes)". Le parti ajoute qu'il y a "beaucoup de jeunes et une arrivée très notoire de syndicalistes".

 

Pour plaire à cette audience très diverse, plusieurs thèmes devraient donc être abordés par le Front de Gauche, et notamment les élections municipales, les relations pour le moins tendues avec le Parti communiste français, son partenaire, mais également les luttes sociales, l'écosocialisme ou encore le mariage homosexuel.

 

De nombreux syndicats ainsi que des dirigeants d'associations devraient être présents lors de ce troisième congrès à Bordeaux. Le secrétaire national du PCF Pierre Laurent devrait également se joindre à la fête et à près de cent autres représentants politiques qui seront également suivis par des délégués internationaux d'environ une vingtaine de pays.

Lu sur L'Express.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !