Marine Le Pen invite Laurent Wauquiez à "proposer une alliance politique" au FN | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen invite Laurent Wauquiez à "proposer une alliance politique" au FN
©AFP

Demande

Marine Le Pen invite Laurent Wauquiez à "proposer une alliance politique" au FN

"Quand on tient des propos comme il les tient, il faut qu'il aille au bout de cette logique" a lancé dimanche la présidente du FN.

Une demande en forme de piège ? Invitée dimanche du Grand Jury de RTL - Le Figaro – LCI, Marine Le Pen a suggéré à Laurent Wauquiez, grand favori pour devenir le prochain président des Républicains, de "sortir de l'ambiguïté" et de lui "proposer une alliance politique".

"Quand j'entends le discours de Monsieur Wauquiez aujourd'hui je me dis après tout s'il est sincère, compte tenu des propos qu'il tient, il devrait aller jusqu'à proposer une alliance politique" a-t-elle affirmé. "Je lui demande de sortir de cette ambiguïté, quand on tient des propos comme il les tient, il faut qu'il aille au bout de cette logique ou alors il démontre que ces propos ne sont pas sincères" ou que ce sont "des propos électoraux qu'il envisage de ne pas mettre en oeuvre lorsqu'il sera élu à la tête des Républicains".

Estimant que le FN a "imposé les thèmes qui sont les thèmes essentiels dans la réflexion que l'on a sur l'avenir du pays", elle a poursuivi : "Monsieur Wauquiez ne peut pas dire sincèrement la même chose que nous, et parfois avec des mots plus crus que les nôtres, et en même temps expliquer que nous devrions être au banc de la vie politique française -  il faut être cohérent, il faut être logique". La présidente du FN a évoqué des "désaccords sur la politique économique", mais estimé qu'"on peut parfaitement, dans certains cas, trouver des terrains d'entente" avec Les Républicains.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !