Marine Le Pen et le Rassemblement national dévoilent un "Livre noir" sur la gestion de la crise du coronavirus par Emmanuel Macron et son gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen et le Rassemblement national dévoilent un "Livre noir" sur la gestion de la crise du coronavirus par Emmanuel Macron et son gouvernement
©ALAIN JOCARD / AFP

Gestion de la crise par l'exécutif

Marine Le Pen et le Rassemblement national dévoilent un "Livre noir" sur la gestion de la crise du coronavirus par Emmanuel Macron et son gouvernement

Marine Le Pen a présenté mardi son "Livre noir" du coronavirus. Elle accable le chef de l'Etat Emmanuel Macron et les membres du gouvernement pour la gestion de la crise sanitaire.

Marine Le Pen a dévoilé, ce mardi au siège du parti à Nanterre et avec le vice-président du mouvement Jordan Bardella, le "livre noir du coronavirus", sous-titré "du fiasco à l'abîme". 

Cette initiative avait été évoquée par Marine Le Pen dès le mois de mai avant le début du déconfinement. La dirigeante du RN souhaite ainsi pointer la responsabilité d'Emmanuel Macron et de son gouvernement dans la crise sanitaire du coronavirus. 

Marine Le Pen dénonce notamment les "mensonges" de l'exécutif qui aurait sciemment dissimulé ce qu'il savait. L'accroche du livre dresse un constat accablant : 

"Ils savaient, ils ont menti, ils continuent de tâtonner dans le brouillard."

Dans le cadre de ce "livre noir", le Rassemblement national revient sur les questions du port du masque, du débat sur la chloroquine ou bien encore sur le dossier des frontières.  

Le Rassemblement national dénonce le "fiasco" du gouvernement, ses "mensonges répétés" et son "inconséquence coupable" face à la crise du Covid 19, qui signent le "déclin de notre Nation".

La quatrième de couverture du livre précise néanmoins qu'il "ne s'agit nullement de pointer du doigt des coupables et de réclamer des têtes". Le chef de l'Etat et les ministres du gouvernement sont pourtant critiqués dans cet ouvrage. Emmanuel Macron est décrit comme un président théâtral, qui use d'un "artifice de communication" pour "s'arroger l'image du père de la Nation". Edouard Philippe est présenté comme "un Premier ministre aux abonnés absents". Olivier Véran, un ministre de la Santé qui "semble s'être réfugié dans des mensonges auxquels sa qualité de médecin et son irruption récente sur la scène politique nationale paraissaient donner quelque crédit". Le Rassemblement national cible également l'ancienne porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et son "insubmersible incompétence" et "sa capacité à pérorer avec un air éthéré".

Selon le Rassemblement national, "cette crise n'a pas été gérée mais subie, avec des conséquences dramatiques pour les Français. Seul le président de la République a fait mine de croire que la France était en guerre. Les virus finissent toujours par être vaincus, et M. Macron n'y aura acquis ni gloire ni popularité. La France vient d'essuyer une sourde mais étrange défaite".

Les "faiblesses du commandement, l'indigence de sa logistique, les errances stratégiques" seraient les principales causes. "La crise sanitaire que notre pays traverse depuis l'hiver 2020 a en effet révélé, sous un jour particulièrement cruel, l'ampleur du déclassement français. La séquence du Covid-19, pour conjoncturelle qu'elle ait été, a mis au jour l'effondrement structurel de notre pays" et "le déclin de notre Nation", d'après le parti de Marine Le Pen.

L'attitude du gouvernement est vivement critiquée : 

"La stratégie du Gouvernement a consisté à user de mensonges répétés" pour "tenter de dissimuler ses carences: pénurie de personnels, de lits de réanimation en structures hospitalières, de machines de ventilation, de masques, de gel hydroalcoolique, de tests...".

Parmi les nombreux reproches contenus dans ce "livre noir" figurent le choix du "confinement généralisé, mesure la plus attentatoire aux libertés individuelles" alors que "l'OMS a relevé n'avoir jamais demandé d'instaurer des mesures de confinement mais recommandé de tester, isoler, traiter".

La politique déployée pour les personnes âgées résidant dans les EHPAD "porte la marque d'une inhumanité qui soulève le coeur", selon le Rassemblement national.

Ce "livre noir" a été coordonné par le conseiller spécial de la Marine Le Pen. Cet ouvrage de 168 pages comporte une partie "analyse" et une longue chronologie qui retrace la période vécue. 

La sortie de ce "livre noir" en librairie n'est toutefois pas envisagée, selon le Rassemblement national. Il sera essentiellement diffusé en ligne.

Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !