Mariage homosexuel : il a attiré plus de couples que prévu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Mariage homosexuel : il a attiré plus de couples que prévu
©

Chiffres

Mariage homosexuel : il a attiré plus de couples que prévu

Alors que le gouvernement tablait sur 2 500 unions homosexuelles par an, il y en a eu 7 000 célébrées uniquement entre mai 2013 et la fin de l'année, a rapporté le quotidien La Croix ce mercredi.

Depuis la promulgation de la loi légalisant le mariage pour tous, il y en a eu bien plus que prévu, selon La Croix. Alors que le gouvernement tablait sur 2 500 unions par an, il y en a eu 7 000 rien qu'entre mai 2013 et la fin de l'année. Les mariages homosexuels ont représenté 4% des mariages célébrés au cours de ces sept mois, selon l'INSEE. Ce "boom" serait dû à un phénomène de rattrapage, beaucoup de couples homosexuels vivant dans l'attente de cette fameuse loi depuis longtemps. C'est pourquoi la moyenne d'âge des couples de même sexe qui se sont mariés en 2013 est plus élevée que celle des hétérosexuels : 50 ans pour les hommes et 43 ans pour les femmes, contre respectivement 37 et 34 ans.

Selon les maires, la tension autour du mariage pour tous est peu à peu retombée. "À part quelques exceptions au début, dues à la médiatisation des mariages, il n’y a pas eu d’incidents", a témoigné Jacques Pélissard, député et maire UMP du Jura et président de l’Association des maires de France, ajoutant : "Les maires ne souhaitant pas célébrer eux-mêmes ont tous trouvé des élus pour le faire. On peut seulement regretter qu’il faille, en théorie, une absence ou un empêchement du maire pour déléguer, ce qui est souvent hypocrite pour les mariages homosexuels." Ces derniers ont été célébrés dans 2 900 communes, dont un quart dans des villes de plus de 200 000 habitants (contre 9 % des mariages hétérosexuels). En revanche, la part des mariages célébrés dans les communes de moins de 2 000 habitants est la même chez les couples hétéros et gays. 

La plupart des observateurs pronostiquent un ralentissement du nombre de mariages homosexuels. En France, 7 000 à 9 000 pactes civils de solidarité (Pacs) sont conclus chaque année entre couples du même sexe, soit près de 5 % de ces contrats. Mais parce qu’il ouvre le droit à l'adoption, le mariage sera probablement favorisé par rapport au Pacs. "En un an, j’ai reçu plus d’une centaine de demandes d’adoptions intrafamiliales venant essentiellement de couples de femmes dont l’une a eu un enfant par PMA à l’étranger et qui souhaitent que la conjointe puisse adopter", a expliqué Caroline Mécary, avocate et militante pour les droits des homosexuels. L’institut national d’études démographiques (Ined) compte aujourd'hui entre 25 000 et 40 000 enfants vivant dans des familles homoparentales. "La vérité est sûrement bien supérieure, d’autant que les jeunes couples d’homosexuels envisagent beaucoup plus leur vie avec des enfants que les générations précédentes", a affirmé Éric Garnier, ancien président de l’Association des parents gays et lesbiens. 

Lu sur La Croix

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !