Mali : deux soldats français succombent à leurs blessures | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Mali : deux soldats français succombent à leurs blessures
©Reuters

Nouveau drame

Mali : deux soldats français succombent à leurs blessures

L'explosion d'une mine contre un blindé a fait trois morts dans les rangs français.

L'armée française de nouveau endeuillée. Alors qu'une première victime était à déplorer, deux autres soldats ont succombé à leurs blessures, selon un communiqué de l'Elysée. Les trois hommes se trouvaient à bord d'un véhicule, en tête d'un convoi, lorsqu'ils ont roulé sur une mine, le 12 avril. Le soldat Mickaël Poo-Sing avait été tué sur le coup. L'accident a eu lieu au Nord du Mali, zone où des poches djihadistes sévissent encore, malgré la présence de forces internationales.

Depuis janvier 2013, 15 soldats français sont morts dans la zone sahélienne. 3 500 militaires français sont aujourd'hui engagés dans l'opération Barkhane qui vise à lutter contre les djihadistes.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !