Les habitants de Barcelone sont invités à "rester chez eux" pour lutter contre la propagation du coronavirus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Les habitants de Barcelone sont invités à "rester chez eux" pour lutter contre la propagation du coronavirus
©Josep LAGO / AFP

Nouvelles mesures strictes

Les habitants de Barcelone sont invités à "rester chez eux" pour lutter contre la propagation du coronavirus

Près de 4 millions d’habitants de l’agglomération de Barcelone ont été appelés à "rester chez eux". Cette nouvelle mesure doit permettre de freiner la reprise de l’épidémie de Covid-19.

Alors que la Catalogne pouvait être une destination phare pour ces vacances d'été, la vile de Barcelone est confrontée depuis quelques jours à un rebond des cas de Covid-19. Afin de limiter au maximum l'apparition d'une "deuxième vague" et pour freiner la reprise de l’épidémie, les habitants de Barcelone et d’un certain nombre de villes de sa banlieue, soit près de 4 millions de personnes, "doivent rester chez eux dès qu’il ne leur est pas indispensable de sortir. Nous devons revenir en arrière pour ne pas avoir à revenir au cours des prochaines semaines à un confinement total de la population". Ce message a été adressé devant la presse par la porte-parole du gouvernement régional catalan, Meritxell Budo. Elle a également demandé aux habitants de ne pas aller dans leurs résidences secondaires ce week-end. 

Cette mesure stricte concerne également les cinémas, les théâtres et les discothèques qui vont êtres fermés à nouveau. Les réunions de plus de dix personnes et les visites dans les maisons de retraite sont interdites. Les commerces non-essentiels devront recevoir leurs clients sur rendez-vous. 

Ces mesures vont s'appliquer durant une période de deux semaines. 

En Catalogne, 160.000 personnes dans la ville de Lérida et des communes voisines ont été reconfinées mercredi après un bras de fer entre le gouvernement régional et la justice. L’appel à ne pas sortir a été élargi à d’autres communes de la même zone, ce qui porte désormais le total de personnes concernées à environ 250.000 personnes dans la province de Lérida. 

De nombreuses régions espagnoles dont la Catalogne ont décidé de rendre obligatoire le port du masque sur la voie publique et dans les lieux clos.

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !