Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Retraités de demain

Les grandes lignes de la réforme des retraites du gouvernement

Les "grands principes" de la future réforme des retraites ont été dévoilés ce mercredi par l'exécutif devant les partenaires sociaux.

Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire à la réforme des retraites, a dévoilé ce mercredi les "premiers grands principes" de la future réforme des retraites.

Les grandes lignes de la réforme ont donc été dévoilées. L'âge légal restera bien fixé à 62 ans. Le futur système "universel" remplacera les 42 régimes de retraites existants. Le système sera "public, par répartition" comme actuellement. Tous les assurés cotiseront "dans la limite de 120.000 euros bruts annuels" de revenus d'activité. 

Une des promesses du chef de l'Etat sera respectée : "un euro cotisé vaudra les mêmes droits pour chaque Français". Les salariés et les fonctionnaires cotiseront donc au même niveau.

Pour la fonction publique, les primes des agents civils et militaires "seront pris en compte pour le calcul des droits à la retraite", contrairement à aujourd'hui où ce n'était pas le cas.  

Les cotisations seont converties en points et seront accumulées tout au long de la vie. Elles seront enregistrées sur un compte unique afin de calculer les futures pensions. 

La réforme va également maintenir les pensions de réversion pour les veuves et veufs. 

Sur le plan du calendrier, la réforme ne concernera pas les retraités actuels, ni ceux qui seront à moins de 5 ans de l'âge de départ lors de l'adoption de la loi.

Les discussions au Parlement sur cette réforme majeure sont envisagées pour le courant de l'année 2019. 

Lu sur Sud-Ouest
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.