Les députés britanniques approuvent la tenue de législatives anticipées pour le 12 décembre prochain | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Les députés britanniques approuvent la tenue de législatives anticipées pour le 12 décembre prochain
©Isabel INFANTES / AFP

Brexit

Les députés britanniques approuvent la tenue de législatives anticipées pour le 12 décembre prochain

Après le nouveau report du Brexit, les députés britanniques ont approuvé dans la soirée de mardi la tenue d'élections législatives anticipées pour le 12 décembre prochain.

La Chambre des communes britannique a donc finalement voté, ce mardi 29 octobre, en faveur de la tenue d'élections législatives anticipées pour le 12 décembre prochain. Cette option vient de récolter 438 voix. Une majorité de 418 députés était nécessaire.

Après avoir été refusé à plusieurs reprises par les députés, le parti travailliste a annoncé plus tôt dans la journée de mardi son accord pour ce nouveau scrutin. 

Boris Johnson espérait que ce projet d’élections anticipées soit approuvé et validé. 

L'élection aura lieu le 12 décembre, avant le Brexit (désormais prévu au 31 janvier 2020 au plus tard). Les 27 Etats membres de l'Union européenne ont récemment approuvé le nouveau report de la date pour la sortie du Royaume-Uni. Lors de cette séance de mardi, les députés ont rejeté un amendement de l'opposition travailliste fixant la date du vote au 9 décembre.

Lundi, les députés britanniques avaient refusé dans un premier temps la tenue d'élections. Mais dans la foulée, Boris Johnson a annoncé qu'il allait faire une nouvelle tentative en déposant ce mardi un projet de loi qui permettait, par une autre procédure, de convoquer des élections, à la date du 12 décembre ou une autre. Contrairement à la motion soumise au votre hier, ce projet de loi n'avait besoin que d'une majorité simple pour être adopté.

Pour que le scrutin du 12 décembre soit organisé, il devra désormais être voté et approuvé par la Chambre des lords.

Boris Johnson va tenter, avec ces élections, de renforcer sa position de Premier ministre et la majorité du parti conservateur pour faire adopter son projet d'accord avec l'Union européenne sur le Brexit. Boris Johnson a également décidé mardi de réintégrer 10 des 21 députés rebelles. Ils avaient été exclus du parti pour avoir voté contre le gouvernement.

Un nouveau chapitre politique s’ouvre donc au Royaume-Uni et pour Boris Johnson et Jeremy Corbyn avec ces futures éléctions législatives anticipées.

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !