Législatives en Italie : Emmanuel Macron « respecte » un « choix démocratique » après la victoire de Giorgia Meloni et de l’union des droites | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le président français Emmanuel Macron a déclaré lundi respecter le « choix démocratique » des Italiens après l'annonce des résultats des élections législatives.
Le président français Emmanuel Macron a déclaré lundi respecter le « choix démocratique » des Italiens après l'annonce des résultats des élections législatives.
©Christope Petit Tesson / POOL / AFP

Avenir de l'Europe

Législatives en Italie : Emmanuel Macron « respecte » un « choix démocratique » après la victoire de Giorgia Meloni et de l’union des droites

Après la victoire de la coalition de droite et d’extrême droite aux législatives en Italie, le président français appelle Rome à « continuer à œuvrer ensemble ». Emmanuel Macron dit respecter le « choix démocratique » des Italiens après le résultat des élections législatives.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré lundi respecter le « choix démocratique » des Italiens et appelé Rome à « continuer à œuvrer ensemble », en « Européens », après la victoire du parti d’extrême droite Fratelli d’Italia de Giorgia Meloni aux élections législatives :

« Le peuple italien a fait un choix démocratique et souverain. Nous le respectons », a indiqué Emmanuel Macron dans une déclaration transmise par l’Elysée.

« En tant que pays voisins et amis, nous devons continuer à œuvrer ensemble. C’est en Européens que nous réussirons à relever nos défis communs », a précisé le chef de l’Etat.

La Première ministre Élisabeth Borne a pour sa part souligné que la France serait « attentive » au « respect » des droits humains et du droit à l’avortement en Italie.

Giorgia Meloni, âgée de 45 ans, a fait campagne sous la devise « Dieu, patrie et famille », laissant craindre un potentiel recul de l’Italie sur le droit à l’avortement.

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !