Le Royaume-Uni ouvre une enquête contre Airbus pour "corruption" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le Royaume-Uni ouvre une enquête contre Airbus pour "corruption"
©REUTERS/Luke MacGregor

Turbulences

Le Royaume-Uni ouvre une enquête contre Airbus pour "corruption"

Le constructeur aéronautique européen a déclaré qu'il allait coopérer.

Airbus dans la tourmente. Le Serious Fraud Office (SFO), organe britannique chargé de la lutte contre la corruption, a indiqué ce dimanche soir que le Royaume-Uni avait ouvert une enquête criminelle sur le groupe européen.

L’enquête porterait "sur des soupçons de fraude, pots-de-vin et corruption dans l’activité de l’aviation civile", sur des irrégularités concernant des consultants tiers. Un porte-parole du SFO a précisé qu’aucun autre élément ne serait rendu publique avant l’aboutissement de l’enquête. Dans un communiqué, le constructeur aéronautique a confirmé l’information sans donner plus de précisions, déclarant simplement qu'il allait "coopérer".

L'annonce de cette enquête intervient quatre mois après que l'agence britannique de crédit à l'exportation a suspendu les crédits à l'exportation accordés à Airbus. Dans la foulée, la France et l'Allemagne ont pris les mêmes mesures. Le Monde rappelle que "l’entreprise a dû passer une lourde charge d’un peu plus de 1 milliard d’euros à la suite des plusieurs retards et problèmes techniques de l’avion de transport militaire A400M".

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !