Le président américain Donald Trump est arrivé à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le président américain Donald Trump est arrivé à Paris
©AFP

Visite officielle

Le président américain Donald Trump est arrivé à Paris

Après un entretien au palais de l'Élysée, Donald Trump et Emmanuel Macron donneront une conférence de presse commune à 18h15.

Donald Trump et sa femme Melania Trump ont atterri à l'aéroport d'Orly à bord d'Air Force One jeudi matin peu après 8 heures 30. Invité d'honneur du traditionnel défilé du 14 juillet, le président américain va passer deux jours dans la capitale. Il se rendra tout d'abord à l'ambassade américaine pour rencontrer le personnel civil et militaire américain.

Donald Trump sera ensuite accueilli solennellement aux Invalides où aura lieu une cérémonie militaire, avant de visiter le tombeau de Napoléon, puis de s'entretenir avec Emmanuel Macron au palais de l'Élysée. 

>>>> À lire aussi : Invitation de Donald Trump au 14 juillet : quand la réalité de la coopération militaire franco-américaine prend le dessus

Au terme de cet entretien les deux hommes tiendront une conférence de presse à 18h15. Pendant ce temps, Brigitte Macron et Melania Trump, vont se rendre à la cathédrale Notre-Dame-de-Paris avant de faire un "tour en vedette" sur la Seine.

Pendant que les deux présidents s'entretiendront, Melania Trump passera l'après-midi en compagnie de la première dame française, Brigitte Macron. Au départ, l'Américaine souhaitait se rendre dans le quartier de Montmartre, très prisé des Américains en visite dans la capitale. Problème : les services secrets américains affectés à la première dame exigeaient que l'endroit soit complètement fermé au public, ce que les services français ne pouvaient organiser.

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !