Le groupe djihadiste État islamique qui a revendiqué l'attentat de Kaboul entretient une haine tenace avec les talibans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Talibans en Afghanistan
Talibans en Afghanistan
©AFP

Terrorisme

Le groupe djihadiste État islamique qui a revendiqué l'attentat de Kaboul entretient une haine tenace avec les talibans

L'attaque a fait 85 morts dont 13 soldats américains

Drapeau blanc des talibans contre drapeau noir de l’État Islamique (EI). Après avoir combattu pendant vingt ans les forces américaines, les talibans ne vont sûrement pas ranger les armes. La raison ? La présence du groupe terroriste, établi dans certaines zones de l’Afghanistan et prêt à déstabiliser le pays analyse Le Parisien.

Signe de la forte inimitié qui oppose, l’EI n’a pas félicité les talibans pour la prise de Kaboul, et les qualifie même d’apostats. « Les talibans sont dans une logique de djihad national, alors que l’EI veut implanter des bases pour commettre des attentats à l’extérieur de l’Afghanistan, estime Didier Billion, directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

Pour le journaliste Wassim Nasr (France 24), « le vide sécuritaire provoqué par la chute du gouvernement, soutenu militairement par les Américains, peut profiter à l’EI. » qui a déjà commis d'autres attentats avant la victoire des talibans « En juillet dernier ils a attaqué le palais présidentiel à la roquette »

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !