Laurent Wauquiez : "Ma conviction, c'est que la droite doit être vraiment de droite" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Laurent Wauquiez : "Ma conviction, c'est que la droite doit être vraiment de droite"
©BORIS HORVAT / AFP

Dans l'arène

Laurent Wauquiez : "Ma conviction, c'est que la droite doit être vraiment de droite"

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a officialisé jeudi soir sa candidature à la présidence des Républicains.

La fin d’un secret de polichinelle. Laurent Wauquiez a officialisé jeudi soir sa candidature à la présidence des Républicains dans un entretien accordé au journal Le Figaro. "Je veux faire renaître l'espoir à droite", a-t-il martelé. "Je pense qu'on a besoin d'un profond renouvellement et je veux que la reconstruction de notre droite se fasse sur des valeurs claires". Avant de poursuivre : "Je refuse de laisser le monopole de l'opposition à Jean-Luc Mélenchon. Ce serait catastrophique pour la France".

Ce matin, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes était l’invité des "4 Vérités" sur France 2. Il a réaffirmé sa ligne conservatrice. "Je vais y consacrer mon énergie, mon envie", en soulignant vouloir "rassembler aussi une famille qui a donné des mauvaises images de division et surtout réaffirmer ce que sont nos valeurs, les valeurs de la droite. Parce que ma conviction, c'est que la droite doit être vraiment de droite".

Mais quelles sont ces fameuses valeurs de droite ?  Laurent Wauquiez a évoqué y "le travail", une de ses "obsessions", afin que le "travail paye plus que l'assistanat". Il a ensuite évoqué "la défense des classes moyennes", "la thématique de la sécurité et le refus du communautarisme islamique".  Selon lui, ce sont des "valeurs simples que l'on a trop souvent oubliées".  Se sont déjà déclarés candidats à cette élection Florence Portelli, conseillère régionale d’Ile-de-France et maire de Taverny (Val-d’Oise), Laurence Sailliet, proche du président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, et Daniel Fasquelle, trésorier du parti et député du Pas-de-Calais

Lu sur franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !