La Russie restera « pour toujours » dans le Sud de l'Ukraine, selon un haut responsable parlementaire russe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Un char russe T-72B3M et d'autres véhicules militaires roulent le long de la rocade des jardins en direction de la Place Rouge pour une répétition du défilé militaire du jour de la victoire, à Moscou, le 4 mai 2022.
Un char russe T-72B3M et d'autres véhicules militaires roulent le long de la rocade des jardins en direction de la Place Rouge pour une répétition du défilé militaire du jour de la victoire, à Moscou, le 4 mai 2022.
©Kirill KUDRYAVTSEV / AFP

Emprise territoriale

La Russie restera « pour toujours » dans le Sud de l'Ukraine, selon un haut responsable parlementaire russe

En visite à Kherson, Andreï Tourtchak, premier adjoint au président de la chambre haute, a assuré qu'il n'y avait « aucun doute » quant à la pérennité de la présence russe dans le Sud de l'Ukraine.

Alors que les troupes russes poursuivent leur offensive en Ukraine, une nouvelle déclaration d’un responsable russe sème le trouble. La Russie restera « pour toujours » dans le Sud de l'Ukraine, a affirmé ce vendredi 6 mai un haut responsable parlementaire russe, Andreï Tourtchak, lors d'une visite à Kherson.

« En m'adressant aux habitants de la région de Kherson, j'aimerais dire encore une fois que la Russie est là pour toujours. On ne doit en avoir aucun doute. Il n'y aura aucun retour vers le passé. Nous allons vivre ensemble, développer cette région riche, riche de son patrimoine historique, de son peuple qui habite ici », a déclaré Andreï Tourtchak, premier adjoint au président du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement), cité par les agences de presse russes.

C'est la première fois qu'un haut responsable russe annonce l'intention de Moscou de rester dans les territoires pris par l'armée russe depuis le début de l'opération en Ukraine.

La Russie a jusqu'ici soutenu que l'un de ses objectifs principaux était de « dénazifier » l’Ukraine.

Egalement secrétaire du conseil général du parti au pouvoir Russie unie, il a annoncé la prochaine ouverture d'un centre logistique russe d'aide humanitaire à Kherson. Ce centre, qui sera mis en place par Russie unie, va s'occuper notamment de la livraison des produits d'alimentation et de première nécessité et des médicaments, selon la même source.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !