La blague extrêmement douteuse d'une élue de gauche sur la mort du père Jacques Hamel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La blague extrêmement douteuse d'une élue de gauche sur la mort du père Jacques Hamel
©Reuters

Bon goût

La blague extrêmement douteuse d'une élue de gauche sur la mort du père Jacques Hamel

L'élue n'a toujours pas effacé son tweet.

Julie Le Goïc est élue municipale à Brest, ex-EELV mais aujourd'hui non encartée. Au sujet de l'assassinat du père Jacques Hamel, elle publie le tweet suivant : "Du coup, le prêtre mort en martyr, il a le droit à 70 enfants de chœur au Paradis ?"

Si l'élue admet que le tweet est de mauvais goût, elle l'assume. "Je regrette juste de l'avoir fait sur un réseau public. Je pense que le droit à l'humour est plus que nécessaire," a-t-elle expliqué au Lab d'Europe 1. "J'ai fait une blague de mauvais goût, et j'ai eu la bêtise de la faire sur Twitter..." rajoute-t-elle. Pour l'instant, elle n'a pas présenté d'excuses, et n'a pas effacé le tweet. A la suite du tweet elle a continué avec des blagues "potaches", comparant les prêtres pédophiles avec des "pokémons rares", relève le site Breizh Info.

"Julie Le Goic n’est pas élue de la majorité. A l’inverse de tels propos, nos pensées vont aux victimes et aux proches," a déclaré François Cuillandre, maire de Brest. Le FN local a demandé sa démission. L'élue dit avoir fait l'objet de menaces de viol et de mort sur les réseaux sociaux. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !