L'Etat islamique confirme la mort de son numéro deux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'homme circulait dans un véhicule avec un autre responsable de l'organisation terroriste.
L'homme circulait dans un véhicule avec un autre responsable de l'organisation terroriste.
©Reuters

Frappe aérienne

L'Etat islamique confirme la mort de son numéro deux

Le porte-parole de l'Etat islamique, Abou Mohamed al-Adnani, a confirmé cette information dans un enregistrement diffusé ce mardi sur des sites islamistes.

Washington avait annoncé au mois d'août que le numéro deux de l'Etat islamique avait été tué dans un raid aérien américain non-loin de Mossoul en Irak, alors qu'il circulait dans un véhicule avec un autre responsable de l'organisation terroriste.

"L'Amérique s'est réjoui de la mort d'Abi Moutaz al-Qorachi en le présentant comme une grande victoire (…) Je ne vais pas pleurer celui dont le seul souhait était de mourir au nom de Dieu... Il a entraîné des hommes et laissé derrière lui des héros, qui avec l'aide Dieu, vont faire du mal à l'Amérique" a déclaré le porte-parole de l'Etat islamique, Abou Mohamed al-Adnani, dans un enregistrement diffusé ce mardi sur des sites islamistes.

En août, la Maison Blanche avait présenté Hayali comme l'un des principaux organisateurs des transferts d'armes, d'explosifs, de véhicules et d'individus entre l'Irak et la Syrie, et comme "le principal adjoint" du chef de l'Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi.

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !