L'épidémiologiste en chef islandais Þórólfur Guðnason critique l'assouplissement des mesures sanitaires face à la quatrième vague et met en garde les Norvégiens | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Des clients au coeur du centre commercial Smaralind à Reykjavik en islande, le 11 février 2021.
Des clients au coeur du centre commercial Smaralind à Reykjavik en islande, le 11 février 2021.
©HALLDOR KOLBEINS / AFP

Gestes barrières

L'épidémiologiste en chef islandais Þórólfur Guðnason critique l'assouplissement des mesures sanitaires face à la quatrième vague et met en garde les Norvégiens

L'épidémiologiste en chef islandais Þórólfur Guðnason a indiqué dans une interview que l'assouplissement de restrictions sanitaires et de l'interdiction des rassemblements en Islande intervenait trop tôt. Il a également alerté sur le risque de transmission chez les personnes vaccinées.

La quatrième vague qui sévit actuellement en Islande suscite de nombreuses questions à l'étranger car le taux de vaccination des Islandais est parmi les plus élevés au monde. L'épidémiologiste en chef islandais Þórólfur Guðnason a indiqué, dans une interview à la chaîne de télévision norvégienne TV2, que l'assouplissement des gestes barrières et que la levée de l'interdiction des rassemblements en Islande étaient intervenus trop tôt, selon des informations de Iceland Review :

« Le virus a traversé la frontière alors qu'il n'y avait aucune mesure de protection dans le pays. Ensuite, le virus a eu carte blanche ».

Cet épidémiologiste islandais a averti les Norvégiens de ne pas commettre la même erreur.

Fin juin, peu avant le début de la saison des vacances islandaise, le ministre de la Santé Svandís Svavarsdóttir a annoncé que toutes les restrictions sur le nombre de personnes, ainsi que les exigences en matière de masques et la règle de distance, seraient suspendues.

Ces mesures ont été prises alors que le variant Delta avait fait son apparition dans le pays quelques semaines plus tôt.  Plusieurs milliers d’Islandais ont été infectés, une centaine de personnes ont dû être hospitalisées et deux touristes étrangers sont morts des suites du variant Delta.

Les autorités norvégiennes envisagent actuellement d'abolir toutes les restrictions sur les jauges dans les lieux clos me mois prochain. L'épidémiologiste en chef islandais Þórólfur Guðnason a donc alerté les Norvégiens lors de cet entretien accordé à une chaîne de télévision. 

La quatrième vague a permis aux autorités islandaises de tirer certains enseignements dans la lutte contre la pandémie, notamment le fait que les personnes vaccinées doivent être mises en quarantaine si elles sont infectées.

Selon certaines données révélées dans la presse étrangère,  « 20% de toutes les infections de la quatrième vague provenaient de personnes vaccinées en quarantaine ».

Iceland Review

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !