L'ancien responsable comm' de François Hollande, Gaspard Gantzer, se lance à la conquête de Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
L'ancien responsable comm' de François Hollande, Gaspard Gantzer, se lance à la conquête de Paris
©JOEL SAGET / AFP

Municipales

L'ancien responsable comm' de François Hollande, Gaspard Gantzer, se lance à la conquête de Paris

Il vient de lancer un mouvement, "Parisiennes, Parisiens" en vue des municipales de 2020.

Le successeur d'Anne Hidalgo sera-t-il... un proche de Bertrand Delanoë ? Gaspard Gantzer a donné le jeudi 7 juin le coup d’envoi de sa candidature à la Mairie de Paris en 2020, en annonçant le lancement de son mouvement politique, baptisé Parisiennes, Parisiens. Ce nom renvoie à une expression fréquemment utilisée dans ses discours par Bertrand Delanoë, dont Gaspard Gantzer fut le porte-parole avant de devenir le responsable de la communication de François Hollande.

Ce natif du XVe arrondissement place, parmi ses préoccupations, l’immobilier trop cher, le métro la nuit, la sécurité, la propreté et les nids-de-poule.

Ami d’Emmanuel Macron, avec lequel il était à l’ENA, Gaspard Gantzer se dit "libre et indépendant" et ne reprendra pas sa carte au PS. "Notre mouvement ne sera une roue de secours ni pour Hidalgo ni pour LRM", prétend un soutien du candidat.

Dans un texte qu'il publiera prochainement sur le site internet de son mouvement, le futur candidat critique le bilan d'Anne Hidalgo : "Les services publics pourraient être mieux organisés, les deniers publics mieux employés, (…) les rues plus propres, les trottoirs mieux entretenus. Tout n’a pas été tenté à Paris en matière de logements, de mobilité, de sécurité. (…) La réalité, c’est que des parti pris hâtifs se sont révélés improductifs."

Lu dans Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !