Joe Biden promet de réduire les émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis de 50% d’ici 2030 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Le président américain, Joe Biden, prononce une allocution lors d'un sommet virtuel des dirigeants sur le climat à la Maison Blanche le 22 avril 2021 à Washington.
Le président américain, Joe Biden, prononce une allocution lors d'un sommet virtuel des dirigeants sur le climat à la Maison Blanche le 22 avril 2021 à Washington.
©POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Sommet pour le climat

Joe Biden promet de réduire les émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis de 50% d’ici 2030

Le président des Etats-Unis a promis, lors de l'ouverture d’une réunion virtuelle avec de nombreux dirigeants de la planète, de réduire les émissions de gaz à effet de serre de son pays de 50% à 52% d'ici 2030. Joe Biden a insisté sur l'« impératif moral et économique » de la lutte pour le climat.

Joe Biden a dévoilé jeudi, lors de son sommet sur le climat, un nouvel objectif américain de réduction des émissions polluantes quasiment doublé, pour marquer le retour de l'Amérique dans la lutte contre le réchauffement et afin de pousser le reste du monde à « l'action ».

Le président des Etats-Unis a promis, à l'ouverture de cette réunion virtuelle de deux jours avec une quarantaine de dirigeants mondiaux, de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la première économie mondiale de 50% à 52% d'ici 2030 par rapport à 2005. Cet objectif double quasiment l'ancien engagement américain d'une diminution de 26% à 28% à l'horizon 2025.

Joe Biden a tenu à mettre en garde contre « le coût de l'inaction ». Il a vanté les bénéfices économiques « extraordinaires » qui peuvent découler des réformes écologiques.

Le dirigeant américain a exhorté le reste du monde à suivre l'exemple des Etats-Unis au nom d'un « impératif moral et économique » :

« Nous devons passer à l'action, nous tous. Nous devons accélérer. Aucun pays ne peut résoudre cette crise tout seul ».

Joe Biden a rejoint dès le premier jour de sa présidence, en janvier, l'accord de Paris sur le climat.

Le nouvel engagement de Joe Biden doit donc permettre à l'économie américaine d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !