Italie : condamné par la justice, Silvio Berlusconi devrait demander sa grâce | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Italie : condamné par la justice, Silvio Berlusconi devrait demander sa grâce
©

L'immortel

Italie : condamné par la justice, Silvio Berlusconi devrait demander sa grâce

Le président italien n'a pas exclu de l'accorder à l'ancien président du Conseil.

Selon l'un de ses avocats, Silvio Berlusconi devrait solliciter une grâce présidentielle après avoir écopé d'une peine de prison pour fraude fiscale. Le président italien, Giorgio Napolitano, a déclaré que la peine de l'ancien président du Conseil était irréversible et lancé une mise en garde solennelle à quiconque chercherait à provoquer la chute du gouvernement de coalition droite-gauche. Il n'a toutefois pas exclu de gracier Silvio Berlusconi , indiquant qu'il ne pourrait le faire que dans des circonstances très précises.

La Cour de cassation a confirmé le 1er août dernier la décision de la cour d'appel de Milan condamnant le président du Milan AC à quatre années de prison, réduits à un an, pour fraude fiscale dans l'affaire de l'achat de droits de retransmissions par Mediaset. Il est reproché à Silvio Berlusconi d'avoir gonflé le prix payé pour l'achat de ces droits TV en se servant de sociétés offshore placées sous contrôle et d'avoir utilisé une partie de l'argent pour créer des caisses noires à l'étranger.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !