Inondations au Royaume-uni : les dégâts sont visibles depuis l’espace | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Inondations au Royaume-uni : les dégâts sont visibles depuis l’espace
©

Tempêtes en série

Inondations au Royaume-uni : les dégâts sont visibles depuis l’espace

Les fortes pluies et les inondations se succèdent au Royaume-Uni depuis deux mois, occasionnant des dégâts visibles depuis l’espace. Et le pays affronte une nouvelle tempête ce vendredi...

La France n’est pas la seule à affronter les tempêtes hivernales. Un peu plus au nord, le Royaume-Uni vit une situation similaire et doit faire face à de très lourdes inondations. Le pays affronte ce vendredi une nouvelle tempête qui menace de déverser l’équivalent d’un mois de pluie en quelques heures.

Problème : les sols sont déjà détrempés, particulièrement dans le sud du pays, qui fait face, au moins, à sa quatrième tempête depuis le début du mois de décembre. Après Xaver, qui a touché le royaume le 5 décembre, il y a eu Dirkle 23, puis la violente tempête Hercules le 7 janvier. Des tempêtes qui ont déjà fait plusieurs morts.

Les dégâts sont si impressionnants qu’ils sont visibles depuis l’espace. Le site du Daily Mail a publié ce vendredi 14 février des photos satellites des zones inondées, prises par l’agence spatiale anglaise. Les photos mises en regard avec le même paysage avant les inondations sont éloquentes : des portions entières de terres ont disparu sous les eaux.

David Cameron, le Premier ministre qualifié pourtant d’euro-sceptique, a même demandé l’aide financière, jeudi 13 février, à l’Union européenne : "L'argent que je cherche à obtenir pour les agriculteurs britanniques vient du budget de l'UE", a-t-il précisé. Accusé d’inaction par les habitants victimes des inondations, le Premier ministre a pris personnellement le dossier en main.

Pour faire face à la tempête qui approche ce vendredi, l'Agence britannique de l'environnement a mis en garde les habitants contre les énormes vagues qui pourraient se former sur la côte sud de l'Angleterre. Son arrivée est en effet accompagnée de vents qui pourraient dépasser les 100 km/h, et est associée à une forte marée, rapporte le Figaro.fr.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !