Inondations à Paris : la vigilance jaune est toujours de mise | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Inondations à Paris : la vigilance jaune est toujours de mise
©

Attention danger

Inondations à Paris : la vigilance jaune est toujours de mise

L'organisme de surveillance VigiCrue assure qu'il existe un "risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière".

Il est tombé beaucoup d'eau ces derniers jours à Paris et ses environs - des pluies abondantes qui ont entraîné la montée des eaux de la Seine. Ainsi depuis ce lundi, à Paris, le niveau du fleuve a dépassé le seuil des trois mètres. Par endroit, la Seine dépassait même les 3,45 mètres. Ce mardi, la décrue n'a toujours pas été opérée : en conséquence certaines voies ont été coupées à la circulation. "Le tronçon entre les Tuileries et le quai de la Rapée est fermé jusqu'à nouvel ordre", indiquait ce lundi la direction de la voirie de la mairie de Paris. Et ce mardi, les prévisions étant toujours aussi mauvaises : ainsi, selon l'organisme de surveillance VigiCrue assure qu'il existe un "risque de crue ou de montée rapide des eaux n'entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière".

Toujours selon VigiCrue, la situation devrait revenir plus ou moins à la normale ce mercredi : "Après une hausse continue depuis lundi matin, les niveaux baisseront légèrement à Paris, en raison de la baisse temporaire de la Marne. Cependant, les niveaux de l'Yonne et de la Seine à l'amont de Paris restent élevés et soumis aux manœuvres régulières des barrages de navigation, qui peuvent engendrer de légères oscillations. La crue en cours reste modérée et seuls quelques débordements localisés seront observés. La décrue devrait s'amorcer à partir de mercredi".

Ce mardi soir, selon le site Sytadin, qui indique la circulation en temps réel dans Paris, demeurent fermées les routes suivantes : les voies express de la Rive gauche et la voie George Pompidou car la chaussée est inondée des Tuileries vers la Bastille.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !