Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine a indiqué à Emmanuel Macron que l'Occident doit cesser de fournir des armes à l'Ukraine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Lors de leur conversation téléphonique, ce mardi 3 mai, Vladimir Poutine a indiqué à Emmanuel Macron que l'Occident doit cesser de fournir des armes à l'Ukraine.
Lors de leur conversation téléphonique, ce mardi 3 mai, Vladimir Poutine a indiqué à Emmanuel Macron que l'Occident doit cesser de fournir des armes à l'Ukraine.
©MICHEL EULER / PISCINE / AFP

Dialogue pour la paix

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine a indiqué à Emmanuel Macron que l'Occident doit cesser de fournir des armes à l'Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a critiqué l’action de nombreux pays vis-à-vis de l’Ukraine, à l’occasion d’une conversation téléphonique avec Emmanuel Macron, ce mardi 3 mai.

Après plusieurs semaines de silence, Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ont renoué le dialogue ce mardi 3 mai sur la situation en Ukraine. Le dirigeant russe a pointé du doigt le choix de nombreuses nations de venir en aide à Volodymyr Zelensky via la livraison d’armes.   

« L'Occident pourrait aider à arrêter ces atrocités en exerçant une influence appropriée sur les autorités de Kiev, ainsi qu'en arrêtant la fourniture d'armes à l'Ukraine», a affirmé le président russe selon un communiqué du Kremlin, affirmant que Kiev « manque de préparation pour un travail sérieux » dans les pourparlers de paix.

Vladimir Poutine a accusé les forces ukrainiennes de commettre des crimes de guerre et l'Union européenne de les « ignorer ».

A l’occasion de cet entretien avec Emmanuel Macron, Vladimir Poutine a indiqué que malgré « l'incohérence et le manque de préparation de Kiev pour un travail sérieux, la partie russe est toujours ouverte au dialogue » afin de trouver une issue au conflit.

Selon le Kremlin, Vladimir Poutine aurait répondu aux préoccupations françaises sur la sécurité alimentaire mondiale que « la situation en la matière est compliquée principalement en raison des sanctions des pays occidentaux » contre la Russie.

Emmanuel Macron s'est à plusieurs reprises entretenu avec Vladimir Poutine avant et après le déclenchement du conflit afin de chercher une issue, sans succès pour l’instant.

Le président français souhaite que les évacuations de civils, et notamment sur le site de l’usine Azovstal à Marioupol, puissent se poursuivre.

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine ont passé plus de deux heures au téléphone ce mardi 3 mai lors de cette nouvelle conversation sur la situation en Ukraine.  

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !