Google et WhatsApp soutiennent Apple dans son bras de fer contre le FBI | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Google et WhatsApp soutiennent Apple dans son bras de fer contre le FBI
©Reuters

Coalition

Google et WhatsApp soutiennent Apple dans son bras de fer contre le FBI

Depuis la fusillade de San Bernardino survenue en décembre 2015, le gouvernement américain demande à Apple de dévoiler le contenu de l'iPhone de ses utilisateurs.

Pressé par le FBI de décrypter les données de l'iPhone utilisé par l'un des auteurs de l'attaque de San Bernardino, Apple a décidé de ne pas céder, et a même obtenu le soutien d'autres géants de la Silicon Valley.

Selon Tim Cook, le PDG de la marque à la pomme, accéder à la requête du juge constituerait "un précédent mettant en danger la sécurité des données des consommateurs".

Sur son compte Twitter, le patron de Google, Sundar Pichai, a publié plusieurs messages de soutien à Tim Cook dans son refus de décrypter ces données comme le lui demande le FBI. Selon lui, le piratage des données des utilisateurs par les entreprises afin d'informer les gouvernements serait une atteinte irréversible à leur vie privée. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !