Fumer en voiture avec des enfants pourrait être interdit | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le tabagisme passif peut augmenter le risque de calcification coronaire de 90%
Le tabagisme passif peut augmenter le risque de calcification coronaire de 90%
©Reuters

Tabagisme passif

Fumer en voiture avec des enfants pourrait être interdit

Dans une voiture à l'arrêt, la concentration de particules toxiques est 11 fois plus élevée que dans un bar enfumé...

Le tabagisme passif ne s'arrête aux lieux publics et collectifs mais existe aussi en privé. Et ses effets sont d'autant plus graves dans une voiture où l'espace est réduit et la circulation de l'air moins bonne que dans un appartement, par exemple. C'est en partant de ces deux constats que Yannick Vaugrenard, sénateur socialiste de Loire-Atlantique, a proposé d’interdire la cigarette au volant en présence d’enfants. Il souhaite faire passer cette disposition dans le futur projet de loi sur la consommation.

"Je vais voir s'il est possible de prévoir une campagne de sensibilisation aux dangers de la cigarette en voiture en présence de mineurs voire une interdiction réglementaire", a dit le sénateur. Il avait interpellé mardi le gouvernement lors de la séance des questions orales sans débat. "Interdisons de fumer dans les voitures en présence de mineurs comme la Grèce l'a fait en décembre 2010, l'Irlande, le Royaume-Uni, l'Allemagne y réfléchissent. Une telle mesure de santé publique serait salutaire", a-t-il déclaré. Selon une étude du Comité national contre le tabagisme, dans une voiture à l'arrêt, la concentration de particules toxiques est 11 fois plus élevée que dans un bar enfumé. Même dans une voiture dont les fenêtres sont ouvertes, le niveau "demeure élevé et gravement délétère".

Comme le prouve une étude récente présentée  il y a quelques jours au congrès de l’American College of Cardiology et décrite par Le Nouvel Observateur, le tabagisme passif, quel que soit l’âge où il est subi, augmente de manière significative le risque de maladie coronaire.  Selon que l’exposition  a été basse, modérée ou élevée, le risque de calcification coronaire est augmenté, respectivement, de 50%, 60% ou 90%. Ces calcifications  peuvent conduire à la formation de plaques d'athérome.

Reste à savoir comment cette proposition de loi pourrait être votée, alors que la voiture est un lieu privé où ne s'applique pour l'instant pas la Loi Evin...

Lu sur Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !