Fraude fiscale : Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison
©BERTRAND GUAY / AFP

Lourde condamnation

Fraude fiscale : Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison

Le tribunal correctionnel de Paris rendait ce vendredi un jugement très attendu pour Patrick et Isabelle Balkany. Trois mois après leur procès, les époux viennent d’être lourdement condamnés pour fraude fiscale.

Le couple Balkany vient d'être reconnu coupable de fraude fiscale, ce vendredi 13 septembre. Le maire de Levallois-Perret écope de quatre ans de prison avec mandat de dépôt. Il sera incarcéré immédiatement. Sa femme Isabelle a été condamnée à trois ans de prison, sans mandat de dépôt. Le président a estimé que son état de santé était incompatible avec la détention. Elle a aussi été condamnée à dix ans d'inéligibilité. 

Les époux Balkany étaient bien  présents au tribunal pour la lecture du jugement. Pour le tribunal, les époux "ont intentionnellement dissimulé la majeure partie de leur revenus". Le tribunal retient la "volonté résolue des époux Balkany de dissimuler méthodiquement à l'administration fiscale (..) grâce à des dispositifs sophistiqués (...) l'étendue réelle de leur patrimoine".

Lors du procès en juin, le parquet national financier avait réclamé quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt, dix ans d’inéligibilité et dix ans d’interdiction de gestion à l'encontre de Patrick Balkany, et quatre ans de prison dont deux avec sursis ainsi que dix ans d’inéligibilité envers son épouse Isabelle.

Le tribunal de Paris va également rendre une nouvelle décision à l'encontre de Patrick et Isabelle Balkany le 18 octobre pour blanchiment et corruption.

Maître Eric Dupond-Moretti, avocat de Patrick et Isabelle Balkany, s’est exprimé à l’issue du verdict :

"Je suis sidéré par ce verdict mais je m'y attendais. J'avais prévenu tout le monde. On a là une leçon de morale publique. Mais on a oublié qu'il s'agissait de faits anciens et on a résumé toute sa vie à cette fraude. Ce mandat de dépôt est intutile et impensable […] On s'est payé Balkany aujourd'hui."

L'avocat Eric Dupond-Moretti a également annoncé qu'Isabelle et Patrick Balkany vont interjeter appel de cette décision du tribunal correctionnel de Paris.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !