FIFA : Sepp Blatter visé par une procédure pénale et soupçonné d'un "paiement déloyal" de près de 2 millions d'euros à Michel Platini | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
FIFA : Sepp Blatter visé par une procédure pénale et soupçonné d'un "paiement déloyal" de près de 2 millions d'euros à Michel Platini
©

Et c'est pas fini

FIFA : Sepp Blatter visé par une procédure pénale et soupçonné d'un "paiement déloyal" de près de 2 millions d'euros à Michel Platini

Le Procureur général de Suisse a ouvert officiellement, ce vendredi, une procédure pénale pour "gestion déloyale" et "abus de confiance" contre Sepp Blatter. Ce dernier aurait versé 1,83 million d'euros au Français, président de l'UEFA.

Sepp Blatter n'en a pas terminé avec le scandale de la FIFA. Cette fois, la Suisse est à la manoeuvre. "Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une procédure pénale à l'encontre du Président de la FIFA pour soupçon de gestion déloyale et subsidiairement abus de confiance", a annoncé le bureau du procureur dans un communiqué. En France, cela signifie qu'il est mis en examen pour "abus de biens sociaux".

"L'ancien dirigeant est soupçonné d'avoir signé un contrat défavorable à la Fifa avec l'Union caribéenne de football", selon le ministère public. "D’autre part, il existe un soupçon que, dans l’exécution de ce contrat, Joseph Blatter ait également agi de manière contraire aux intérêts de la FIFA, respectivement de FIFA Marketing & TV SA, en violation de ses devoirs de gestion." Les autorités suisses, qui ont interrogé Sepp Blatter "en qualité de prévenu", ont perquisitionné son bureau et récupéré des documents après le comité exécutif qui s’est tenu ce vendredi. 

Enfin, il est également reproché à Joseph Blatter un "paiement déloyal" de 2 millions de francs suisses (environ 1,8 million d'euros) en faveur de Michel Platini "pour des travaux effectués entre janvier 1999 et juin 2002". Le ministère public de préciser : "Ce paiement a été exécuté en février 2011". Le président français de l'UEFA a également été entendu par le procureur en tant que "personne appelée à donner des renseignements" ce vendredi.

Le Français s'est défendu dans la soirée de ce vendredi : "En ce qui concerne le paiement qui a été effectué en ma faveur, je désire clarifier que ce montant m'a été versé pour le travail que j'ai accompli de manière contractuelle pour la Fifa et je suis satisfait d'avoir pu éclaircir ce point envers les autorités", a expliqué Platini dans son communiqué transmis à l'AFP vendredi soir.

La FIFA a annoncé la nouvelle sur Twitter :

Lu sur Lequipe

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !