Etats-Unis : les impressionnantes images de la tempête de neige qui a fait 8 morts dans l'Etat de New York | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etats-Unis : les impressionnantes images de la tempête de neige qui a fait 8 morts dans l'Etat de New York
©REUTERS/Benoit Tessier

A vos pelles

Etats-Unis : les impressionnantes images de la tempête de neige qui a fait 8 morts dans l'Etat de New York

Elle a surtout touché certains secteurs de la ville de Buffalo, en bordure du lac Erié.

"Je n'ai jamais vu ça. J'habite à Buffalo depuis près de 40 ans et même lorsqu'il y a beaucoup de neige, cela n'atteint pas des proportions pareilles". Mark est impressionné par ce qu'il voit. Comme tous les habitants de l'Etat de New York. En effet, une tempête de neige s'est abattue mercredi. Huit personnes sont mortes, les dégâts matériels sont importants et des milliers d'Américains sont toujours privés d'électricité ce jeudi matin. 

Pour une dizaine de comtés de son état, Andrew Cuomo, le gouverneur, a décrété l'état d'urgence. "Si vous êtes dans un secteur affecté par la tempête, ne prenez pas la route. Il va y avoir encore plus de neige", a-t-il indiqué. Car sur les routes, c'est un véritable chaos. Les quelques automobilistes qui se sont risqués à des sorties ont dû renoncer ou ont eu des accidents. 

Selon la météo locale, une couche de plus de 1,50 m de neige est tombée en 24 heures en certains endroits. Sur Twitter et d'autres réseaux sociaux, des photos impressionnantes ont été publiées. Les chasse-neige sont à pied d'oeuvre pour tenter de rétablir au plus vite la situation. Les transports sont largement perturbés. Aucun bus ne circule, les trains sont à l'arrêt également. A l'aéroport, les pistes sont dégagées, mais les clients ne peuvent pas arriver jusque là. Certaines routes ont été interdites à la circulation par la police. Les habitants des différents comtés touchés sont invités à rester chez eux.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !