Etat islamique : au moins 90 morts dans un attentat en Irak, 431 djihadistes présumés arrêtés en Arabie Saoudite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etat islamique : au moins 90 morts dans un attentat en Irak, 431 djihadistes présumés arrêtés en Arabie Saoudite
©Reuters

action, réaction

Etat islamique : au moins 90 morts dans un attentat en Irak, 431 djihadistes présumés arrêtés en Arabie Saoudite

Une voiture piégée a explosé au nord de Bagdad tandis que les autorités saoudiennes ont organisé un vaste coup de filet dans le milieu terroriste.

L'Etat islamique a réussi son premier pari, celui de faire trembler le monde. Pas un jour ne passe sans qu'un attentat ou une tentative n'ait lieu quelque part. Samedi, c'est le nord de Bagdad, en Irak, qui a été touché. Au moins 90 personnes ont été tuée par dans un attentat suicide à la voiture piégée. Un bilan très lourd qui pourrait s'aggraver en raison du nombre important de blessés. "Notre frère Abu Ruqayya Al-Ansari a conduit sa voiture, qui contenait près de trois tonnes d’explosifs, au milieu d’un rassemblement des milices rafida (musulmans chiites)" a ainsi revendiqué Daesh sur internet.

De l'autre côté de la frontière, l'Arabie Saoudite a arrêté 431 personnes, suspectée d'être liées au groupe terroriste. Le coup de filet a eu lieu deux jours après un attentat à Ryad, la capitale, causant la mort de 37 personnes. Parmi les personnes arrêtées, pour la plupart saoudienne, une centaine sont accusées de prosélytisme terroriste sur internet.

En Algérie, c'est Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) qui a revendiqué la mort de 14 soldats algériens, pris dans une embuscade samedi. 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !