Enlèvement et mort de Vanille : la fillette a été tuée par sa mère le jour de son anniversaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Enlèvement et mort de Vanille : la fillette a été tuée par sa mère le jour de son anniversaire
©D.R.

Enquête

Enlèvement et mort de Vanille : la fillette a été tuée par sa mère le jour de son anniversaire

Nathalie Stephan a reconnu avoir tué sa fille Vanille. Une alerte enlèvement avait été déclenchée. Le procureur de la République d'Angers, Eric Bouillard, a fourni de nouveaux éléments en ce lundi 10 février.

Nathalie Stephan, la mère de Vanille, la petite fille de un an retrouvée morte dimanche dans un conteneur à vêtements, était toujours en garde à vue lundi midi.

Eric Bouillard, le procureur de la République d'Angers, s'est exprimé dans le cadre d'une conférence de presse au sujet de la mort de la fillette :

"L'autopsie confirme le décès de Vanille dans un délai conforme à ce que nous indique la mère, par un procédé d'étouffement, ce que la maman avait décrit aux enquêteurs".

Selon le procureur de la République d'Angers, il n'y a "absolument pas" eu de négligence de la part des services de l'aide à l'enfance. Il assure que ces services avaient noté "un comportement meilleur" de la part de la mère de la fillette. Selon lui, "nul ne pouvait prédire une telle issue" de ce crime "imparable". 

La garde à vue de la mère de Vanille doit s'achever mardi matin, selon le procureur de la République d'Angers. Elle sera présentée à un magistrat instructeur qui sera saisi de qualification criminelle d'homicide volontaire aggravée.

Eric Bouillard indique que les faits ont été prémédités. 

"Le mobile du passage à l'acte [...] semble être lié à son départ du centre maternel. Départ qui lui a été annoncé le 3 décembre 2019. Jour à partir duquel elle a décidé [...] de donner la mort à son enfant". 

Le procureur de la République d'Angers a indiqué que le meurtre de la fillette est survenu vendredi, le jour de son anniversaire.

Le dispositif "Alerte enlèvement" avait été déclenché samedi soir après son enlèvement vendredi en fin d'après-midi par sa mère. La mère avait été retrouvée ce dimanche 9 février dans un hôtel à Nantes, sans sa fille.

La mère était hébergée depuis un an dans le centre maternel d'Angers, un foyer pour femmes enceintes et mères isolées. Sa fillette avait été confiée à l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et placée dans une famille d'accueil par le juge des enfants, mais elle pouvait continuer à voir sa mère régulièrement. La mère avait quitté le foyer vendredi à 11H00 et aurait dû ramener sa fille à 17H30 à sa référente de l'aide sociale à l'enfance.

RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !