Donald Trump a dévoilé son plan et ses pistes pour relancer l’économie américaine face au coronavirus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Donald Trump a dévoilé son plan et ses pistes pour relancer l’économie américaine face au coronavirus
©ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

"Redémarrer l’Amérique"

Donald Trump a dévoilé son plan et ses pistes pour relancer l’économie américaine face au coronavirus

Le président américain Donald Trump a dévoilé dans la soirée de jeudi son plan pour faire repartir l’économie américaine, durement impactée par les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19.

Alors que de plus en plus de pays envisagent la voie du déconfinement, Donald Trump a dévoilé jeudi soir -lors de sa traditionnelle conférence de presse- son plan pour relancer l'économie américaine. L’activité a été mise en sommeil depuis de nombreuses semaines pour endiguer la pandémie de coronavirus. Le président des Etats-Unis est également confronté à une fronde de certains gouverneurs ces derniers jours. 

Donald Trump a donc recommandé aux Etats américains de faire redémarrer l'activité et de lever les restrictions en trois étapes, en fonction de la décrue de la propagation de l'épidémie.

Le plan, baptisé "Opening Up America Again", a été rendu public lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. 

Aucun calendrier précis n’a été dévoilé. Les gouverneurs des différents Etats américains pourront eux-mêmes adapter et ajuster le rythme de la "réouverture" de l'économie aux situations locales.

Selon le plan ambitieux de Donald Trump, la première étape pourrait être enclenchée lorsqu'un Etat enregistre une diminution des cas de Covid-19 sur une période de 14 jours et lorsque ses hôpitaux ne sont plus submergés par l'afflux de patients. 

Cette disposition prévoit que les écoles fermées le restent, ainsi que les bars, tandis que les restaurants et clubs de sport pourraient rouvrir sous certaines conditions. Le port du masque de protection en public serait "fortement" conseillé. Le télétravail devrait rester la règle autant que possible et les mesures de distanciation sociale seront maintenues. Les personnes les plus vulnérables devraient aussi rester confinées et les voyages non-essentiels "minimisés".

Les autorités américaines seront aussi en mesure de dépister à large échelle les cas de coronavirus. Si aucun "rebond" de l'épidémie n'est constaté, la phase deux pourrait s'enclencher avec notamment une réouverture des écoles et la reprise des voyages.

La levée des restrictions et du confinement, lors d'une troisième phase, pourra intervenir lorsque l'absence de résurgence de l'épidémie sera confirmée.

Le redémarrage se fera "pas à pas", "Etat par Etat", sur la base de données "vérifiables", a précisé Donald Trump. Le vice-président Mike Pence a indiqué lors de la conférence de presse que "5 millions d'Américains" seront testés à la fin du mois d'avril.

Le nombre de chômeurs a atteint des chiffres records aux Etats-Unis suite aux ravages du coronavirus sur l'économie américaine. Donald Trump tente de se défendre ces dernières semaines face aux nombreuses critiques sur sa gestion de la crise et du dossier du Covid-19. En plus de la santé de ses concitoyens, Donald Trump est préoccupé par l'agenda amérciain en cette année 2020. Les élections américaines doivent se dérouler en novembre prochain. Les conséquences de cette crise sanitaire majeure sur le plan électoral sont pour le moment illisibles et inconnues. Donald Trump sera opposé à Joe Biden, le candidat du camp Démocrate

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !