Deux pétroliers ont été attaqués dans le Golfe d'Oman | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Deux pétroliers ont été attaqués dans le Golfe d'Oman
©ISNA / AFP

Tensions et hausse du prix du pétrole

Deux pétroliers ont été attaqués dans le Golfe d'Oman

Deux tankers, norvégien et japonais, ont été la cible ce jeudi d'une attaque d'origine indéterminée. Les faits se sont déroulés au large des Emirats arabes unis. Suite à cet événement, les prix du pétrole ont immédiatement grimpé.

Deux tankers, norvégien et japonais, ont été ciblés par une attaque en mer d'Oman, près du détroit d'Ormuz ce jeudi13 juin. Selon de nombreux médias, trois explosions seraient intervenues à bord d'un pétrolier norvégien. Cette embarcation, le Front Altair, était en flammes. Aucun membre de l'équipage n'aurait été blessé, selon les autorités maritimes norvégiennes. 

Le second navire, le Kokuka-Courageous, un méthanier, aurait essuyé des tirs. L'équipage a pu être sauvé après l'abandon du navire. La cargaison de méthanol est intacte, selon son opérateur japonais.  

Des opérations de sauvetage ont été menées afin de sauver des dizaines de marins. L'hypothèse d'un torpillage a été évoquée. 

Cet incident intervient après des attaques contre quatre navires le mois dernier au large des Emirates arabes unis. L'Arabie saoudite et les Etats-Unis avaient attribué ces actes à l'Iran.  

L'Iran a exprimé ses "inquiétudes" après "des incidents suspects". Cet événement intervient alors que le Premier ministre japonais Shinzo Abe effectue une visite historique en Iran. Les autorités iraniennes ont considéré ces "attaques" comme hautement suspectes au regard du contexte actuel. Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères, s'est exprimé sur cet incident majeur : 

"Le mot suspicieux ne suffit pas à décrire ce qui transpire apparemment de ces attaques contre des tankers liés au Japon survenues au moment même où le Premier ministre japonais rencontrait le Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei."

Dès l'annonce de cet incident en mer d'Oman, les cours mondiaux du pétrole ont grimpé de 4%. 

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !